Remi Chapeaublanc | Photographer

soleil

J’avais oublié combien c’était beau

Panorama Népal

[dewplayer:http://remichapeaublanc.com/wp/wp-content/uploads/2010/12/Heavy-Cross.mp3]

Ne me demandez pas pourquoi, ni même pourquoi cette musique. C’est ainsi.

Je vous souhaite à tous, une très agréable journée. (mais cliquez sur la photo bordayl !)

Quand je vous disais que les matins étaient magiques…

Voici à quel spectacle j’ai eu droit ce matin, en sortant de mon abri de montagne, trouvé la veille.

Quand je vous disais que les matins étaient magiques

Quand je vous disais que les matins étaient magiques

Il a plu cette nuit, le ciel était dégagé, levée de soleil au-dessus de l’Himalaya. A vôtre droite, vous pouvez apercevoir le lac de Pokara (sur lequel j’avais passé la journée en barque) et à votre gauche le début du massif des Annapurnas (8000m d’altitude).

N’ayant plus d’eau ni de nourritures depuis la vieille, il fallait bien que je bouge pour trouver de quoi me rassasier. Ma carte étant vraiment nul, je me suis dirigé en direction des premières maisons que j’apercevais au loin.

Quand je vous disais que les matins étaient magiques-2

Quand je vous disais que les matins étaient magiques-2

Je suis arrivé dans le village de Panchase Bhanjyang. Quelques maisons, et oh bonheur, une lodge (petit hôtel d’étape) qui faisait restaurant. Petit village paisible au milieu des montagnes, l’endroit parfait pour faire ses exercices de Yoga, non ?

Cette lodge avait justement une bonne carte de la région. Ni une ni deux, je la prends en photo pour le retour à Pokara, que j’ai entamé juste après un bref petit déjeuner et un remplissage de gourde.

En route pour 3 jours dans la vallée de Pokara

De retour après mon séjour en moto à Bardia, j’ai dû faire face à un changement de planning important. Du coup je suis un peu bloqué à Pokara pour 4-5 jours.

J’en ai profité pour faire des lessives, m’avancer sur du boulot, mais je n’allais pas rester 5 jours sans bouger. Ce matin avant le levé du soleil, je suis parti sac sur le dos dans les montagnes environnantes.

En route pour 3 jours dans la vallée de Pokara

En route pour 3 jours dans la vallée de Pokara

En route pour une excursion improvisée. Je connais à peine les étapes, et ma carte de la région est vraiment à chier. Pas de soucis, mieux qu’une bonne carte : demander son chemin aux locaux. Bon certes, cette technique à une faille : lorsque vous vous retrouver à un croisement et qu’il n’y a personne à 5km à la ronde…

Du coup, je me suis un peu perdu et retrouvé dans des sentiers impraticables, voir plus de sentiers du tout parfois. J’ai dû couper à travers la forêt, en suivant ma boussole.

En route pour 3 jours dans la vallée de Pokara-2

En route pour 3 jours dans la vallée de Pokara-2

Je n’ai rencontré que très peu de gens durant cette journée de marche, frustrant pour moi qui aime faire du portrait… sans compter qu’en ce moment le temps est très chargé, on ne voit même pas le paysage.

J’aime les matins brumeux

Les népalais se lèvent tôt et se couchent tôt. Chose qui me paraissait tellement incongrue venant d’un humain (normalement constitué) qui n’a pas de réveil à sa disposition. Se lever aux heures où je me couchais en France, une vraie torture.

Figurez-vous que je commence à y prendre goût. Les matins ont ici des ambiances magiques. La lumière y est douce, il fait froid, beaucoup de brume à cette saison et la vie des villages qui s’éveille avant que le soleil n’arrive.

J'aime les matins brumeux

J'aime les matins brumeux

Une fois que le soleil fait son apparition, il laisse place à une ambiance plus orangé, réchauffant doucement le sol encore très humide. Les femmes sont déjà dans les champs et les hommes papotent dans le village. Ce n’est pas vraiment une caricature, de ce que j’ai pu en voir pour le moment, les femmes travaillent bien plus que les hommes.

J'aime les matins brumeux-2

J'aime les matins brumeux-2

J’ai passé quasiment toute la journée dans un village Tharu, à observer **, discuter et servir d’attraction pour les enfants. Dillip, mon guide, assistant photo, maitre d’hôtel et traducteur, m’a expliqué en partant que je n’étais que le deuxième blanc à avoir pénétré dans ce village. D’après lui trop peu de gens s’intéressent vraiment à la vie des gens. Marrant, je pense exactement la même chose.

Ils ont de très très grandes cordes à linge au Népal

Ils ont de très très grand fil à linge au Népal

Blague à part, j’ai été étonné de voir à quel point n’importe quel support pouvait servir à faire sécher le linge. On trouve du linge en train de sécher, à peu prêt partout !

Playliste de : Gé // Levé de soleil sur l’Everest

Bien décidé à ne pas attendre mon objectif Hasselblad sans rien faire.
Ah oui c’est vrai, j’avais oublié de vous dire que c’est l’adorable Kapoué qui c’est occupé de me le dégoter dans les petites boutiques de Tokyo.
J’attends donc avec impatience ce cailloux, venu tout du droit du Japon. Une fois reçu, hasta la vista Katmandou, je me barre dans le fin fond de la jungle Népalaise.

Je disais donc, bien décidé à ne pas attendre sans rien faire, je me suis lancé dans une première excursion de 2 jours, pour grimper au sommet de Nagarkot (petit sommet de la vallé de Katmandou situé à 2000m).

Ce n’est pas un hasard si je suis monté là haut, c’est parait-il d’ici qu’on voit le plus beau levé de soleil de la région, tout droit au-dessus de l’Himalaya, en direction de l’Everest.

gé playliste

gé playliste

Bon, j’ai un peu triché, car je n’ai pas pris de baladeur MP3, et les playlistes que vous m’avez concoctés sont sur mon laptop. Pas pratique de faire des photos avec un ordi à côté. J’ai donc écouté les musiques de Gé en dessinant ça, juste une heure après la photo…

gé playliste-2

gé playliste-2

Ce sont les montagnes du Langtang, à l’ouest de l’Everest si vous préférez.

Je vous assure que de voir ce levé de soleil sur la vallée encore embrumé, c’est…

Le Saviez-vous : Drapeau Népalais

C’est le seul au monde à n’être ni carré ni rectangulaire.

Pour les hindous, le triangle représente le Dharma (loi morale, vertu religieuse et devoirs sacrés).
La lune et le soleil perpétuent le souvenir des mythiques dynasties « lunaires et solaires » qui auraient régi le Népal à ses origines.
Le tout bordé de bleu, symbole de la paix.

Drapeau Népalais

Drapeau Népalais

Source : Guide du routard

Le dernier Tsaatan