Remi Chapeaublanc | Photographer

l’équipe

Elle va bien !

Placer sur la carte

Un tweet qui fait peur (surtout lorsque nos familles étaient censées avoir été mises au courant par mail… mail qu’elles n’ont visiblement jamais reçu), mais heureusement plus de peur que de mal !

Mondiale Assistance, avion de transfert médicalisé, IRM, tout ça tout ça…

Le cauchemar a duré pour moi 2 heures, à partir du moment où j’ai réalisé ce qu’il venait de se passer, jusqu’à ce qu’enfin je puisse être rassuré sur le fait qu’elle bougeait tous ses membres et que sa mémoire revenait progressivement. Deux heures, probablement des plus longues de ma vie, à la prendre dans mes bras, à pleurer et à prier pour qu’elle se réveille.

Une piste de cailloux avec une moto chargée de ses deux passagers, à environ 40 km/h. La roue arrière qui dérape, jusque-là rien d’inquiétant, c’est ce qui arrive ici en permanence. La moto commence à se coucher, jusqu’ici rien de paniquant, ce ne sera ni la première ni la dernière. Le problème c’est lui, ce rocher qui est venu bloquer la roue arrière, et qui a violemment fait basculer la moto de l’autre côté. Effet catapulte oblige, et nous voici projeté en l’air à 2m du sol, avec un atterrissage forcé 6m plus loin. La suite reste coincée dans ma tête, elle inconsciente et moi indemne.

Le reste c’est Mondial Assistance qui s’en est occupé, suite à un diagnostique beaucoup trop succinct à l’hôpital d’Olgii. Appel en urgence d’un avion de transfert médicalisé, arrivé à Ulaanbaatar 4h plus tard dans un hôpital sur-équipé. Scanner, radio, échographie et j’en passe : elle est entre de bonnes mains.

Transfert médicalisé

Aujourd’hui nous avons eu les derniers éléments du bilan de santé : ELLE VA BIEN !

Rien de grave à déplorer. Les médecins étaient confiant et nous voici rassuré. Juste une micro fracture du support de la maxillaire inférieur et un léger écrasement d’un disque intervertébral C6-C7. Rien d’inquiétant, et surtout rien qui nécessite une intervention ! Juste du repos et tout devrait rentrer dans l’ordre.

Car oui nous avons hâte de reprendre notre mission !

Photo de classe

Placer sur la carte

AVOIR 55 ANS ET FILER VERS L EST POUR FUIR SON SOLEIL COUCHANT

 

Envoyez MONGOLIE au 10-12-12

Placer sur la carte

À ma droite vous retrouvez l’équipe que personne n’attendait en finale, les outsiders de l’année : la TEAM-ROUGE !

Et à ma gauche, les favoris du public, ceux que personne n’arrête : la TEAM-JAUNE !

La TEAM-ROUGE, composé d’Attila, une BMW 100RT customisée pour l’occasion. Une machine née pour l’asphalte, mais qui devra faire ses preuves sur piste ! Avec à ses commandes Philippe, le doyen du groupe, et Antoinette sa co-équipière. Ils sont prudents, conciliateurs, mais toujours aussi téméraires ! Le jury pense que la prudence est de mise sur des routes aussi longues et que rien ne pourra les arrêter !

La TEAM-JAUNE quant à elle a décidé de jouer la carte vintage pour cette année, avec une machine surnommée Mamie Aline. Vieille de 35 ans, cette BMW 90/6 ne fait pas son âge avec seulement 28 000 km au compteur, toutes pièces d’origines ! Plus polyvalente qu’Attila, elle n’en restera pas moins fragile avec un peu d’arthrose au niveau des articulations. Au guidon nous retrouvons Rémi, le MacGyver de la troupe, accompagné de Mélanie, dont l’observation et l’intuition font de son instinct une arme redoutable.

Se tireront-il dans les pattes ? L’entraide serait-elle de mise ? Miserez-vous sur l’ingéniosité et l’audace de l’équipe JAUNE, ou bien plutôt sur la patience et la prudence de l’équipe ROUGE ? Seul l’avenir nous dira qui remportera la victoire.

Faites vos jeux !

C’est reparti !

Ca y est, le top départ est donné ! Ce lundi 16 juillet, à midi précises, Rémi et son équipe de baroudeurs à moteurs ont donné leur premier coup d’accélérateur en direction de la Mongolie !

Regardez comme il est beau notre quatuor de choc !

 

Avec ses lunettes et son casque rutilant, le capitaine de la team a toujours autant la classe…

Comme l’année dernière, vous pourrez suivre les aventures de nos routards ici même. Ils vous raconteront leur périple tout au long du trajet, en tout cas tant qu’il seront à portée de wifi ! Pour les périodes de grandes excursions et de diète du Net, c’est bibi qui prendra la relève, histoire de continuer à vous donner de leurs nouvelles et vous faire partager le plus possible ce voyage !

Si vous avez envie de les suivre à la trace, c’est par ici que ça se passe : http://www.remichapeaublanc.com/road-trips/?map=838 Le système de mapping/tracking réalisé par Wami Concept vous permettra se savoir où se trouve notre équipe en temps réel !

Il ne reste plus qu’à leur souhaiter plein de belles images et de jolies rencontres : bonne route les Loulous !

Départ imminent

Placer sur la carte

Nous sommes quatre, nous sommes (presque) prêt, mais surtout impatients de partir enfin pour l’Est.

Nous partons demain matin, direction la Mongolie avec nos deux motos.

Vous allez nous manquer, encore. Mais on se revoit très vite, ici, mais aussi le 15 novembre pour notre retour.

Départ imminent.