Remi Chapeaublanc | Photographer

Humeurs

TOURISTE en Expo à la maison, 5 places sont à gagner !

La série photo TOURISTE va être dévoilée samedi 12 mars lors d’une exposition privée, organisé par le collectif From Paris.

Expos à la maison

Expos à la maison

Etant donné que c’est une exposition privée, il y a 5 places à gagner sur mon blog photographe.

Etant donné que les Français sont encore plus fourbes que les Népalais, je viens de rajouter une question subsidiaire, qui servira à départager en cas de conflit.

Mon père est un Sâdhu

Mon père c’est Philippe Chapeaublanc, né en France le 21/10/57, divorcé, 3 enfants.

Le Sâdhu est un homme, généralement père de famille ayant accompli ses devoirs familiaux et citoyens, qui décide d’abandonner toute attache matérielle pour faire dont du reste de sa vie à Dieu. Il part ainsi en perpétuel pélerinage avec pour seul vêtement un drap et un bâton. Le Sâdhu ne vit que de l’homone et de la bonté de dieu.

Sâdhu

Sâdhu

Mon père lui n’a pas tant abandonné, si ce n’est toute son ancienne vie. A la suite du divorce avec ma mère, ce comptable BCBG travaillant sur Paris, décide de tout plaquer. Il s’achète un camping-car, un lot de salopettes oranges et se laisse pousser les cheveux.

Aujourd’hui ce n’est pas à Dieu qu’il a confié sa vie, mais à la providence. Il est devenu maître confiturier de France. Il passe sont temps soit avec sa compagne à élaborer leurs confitures artisanales et à les vendre sur des marchés, soit à rénover leur château… d’eau.

D’ailleurs si vous voulez gouter à ses créations, il suffit de lui envoyer un email (an.cor [at] laposte.net) pour connaitre les saveurs du moment qu’il propose.

Mon père est un Sâdhu

Mon père est un Sâdhu

Ce voyage avec mon père fut un réel délice. Une expérience, une inversion des rôles, un apport mutuel et d’excellents souvenirs.

Retour et mémoire de montagne

De retour à Katmandou, nous avons laissé nos traces dans la montagne…

Installation pour la série photo TOURISTE

Installation pour la série photo TOURISTE

Les photos ainsi installées, seront réimprimées pour notre trekeur de la providence, dont l’avis de recherche est toujours d’actualité.

La bonté Divine

Après la pluie, en montagne, la neige.

La bonté divine

La bonté divine

La colère de Dieu

Il pleut, partout.

La colère de Dieu

La colère de Dieu

Avis de recherche : Trekeur pour mission photo !

Oyé oyé, blogueurs et photographes !

Nous vous avons entendus : les photos de la série TOURISTE seront confiées à un trekeur providentiel – qui nous reste à rencontrer – pour poursuivre la mission.

Nous avons besoin de votre aide pour diffuser cette annonce, au-delà de l’internet international.

« Bonjour à toi baroudeur(euse) !

Si tu es trekeur dans l’âme, que la photo est l’un de tes hobby et que tu comptais venir faire le trek des Annapurnas au Népal, nous avons besoin de toi !
Suite à ma série photo TOURISTE, réalisée l’année dernière au Népal, j’y suis retourné cette année pour offrir les premiers tirages aux népalais. Le timing, les avions et mes soucis dentaires, ne m’ont pas permis de finir ce projet à 100%.
Ta mission si tu l’acceptes, sera de partir dans les Annapurnas, à la recherche de 7 personnes dont j’ai des informations aussi diverses que le nom,
le métier ou le lieu de rencontre. Une fois retrouvées, il faudra leur offrir le tirage correspondant et prendre en photo chaque objectif atteint.
(je fournis le matériel logistique nécessaire)

Bien à toi, cher(e) baroudeur(euse) de la providence. »

AVIS DE RECHERCHE

AVIS DE RECHERCHE

Cependant, l’option 2 proposée précédemment vous a largement inspirée (et nous aussi). Du coup nous avons pris la décision de partir tout de même en montagne pour les 5 jours restants. Nous envisagerons les installations photo au grès des rencontres et possibilités. Les photos ainsi « installées » seront ensuite réimprimées pour la mission du trekeur de la providence.

[URGENT] Problème, à vous de décider !

Et oui, c’est bien un post en urgence, pour faire un appel aux votes !

Voici le problème :

Après la vallée de Katmandou, le lac de Pokara, puis la jungle de Bardia, il ne me restait plus que les gens rencontrés pendant mon treck des Annapurnas à retrouver. Le treck complet prend 12 jours à faire, mon avion de retour en France est dans 8 jours. Ce problème je le savais depuis un moment, et bien que déconseillé par mon médecin, je comptais prendre un avion d’altitude pour « raccourcir » le treck, et ainsi retrouver la majeure partie des gens vers le Tilicho Lake.

Le véritable problème est que 1/ l’unique compagne aérienne qui désert l’aéroport de Humde (3700m) n’a pas assez de personnes pour réaliser de vol minimum avant 2 semaines, que 2/ il me faudrait minimum 7 jours pour y monter à pied, que 3/ les vols en hélicoptères coûtent 1500$ l’heure.

AVIS DE RECHERCHE

AVIS DE RECHERCHE

Que faire ?

Option 1 : Laisser les tirages à une agence de treck, qui les emportera avec eux à leur prochaine expédition au Tilicho Lake, sans aucune garantie du résultat.

Option 2 : Réaliser avec mon père, des installations dans la nature avec les tirages, pour « exposer » ici les 6 tirages restants.

Option 3 : Diffuser le message un maximum, pour que les amis de nos amis qui eux partirons au Népal (et voulant faire le magnifique treck des Annapurnas) finissent la mission à ma place, photos à l’appuis.

A moins que vous ayez d’autres idées ? En tout cas, ce sera avec vos votes que se décidera la suite de ce périple !

Prise de décision demain matin, heure népalaise, soit 5h du mat heure française (15/02/2011).
Partagez l’info à votre convenance !

Vos musiques, mon voyage, des photos, tout ça tout ça…

Avant de partir, je vous avais proposé de participer à mon voyage, en me proposant des musiques que j’allais écouter là-bas.

Je pensais pouvoir vous offrir en contre-partie une photo prise pendant l’écoute… mais ce fut bien plus galère que prévu, voir carrément impossible à tenir. =/

Au final, vous avez été 24 à me proposer de la  musique, alors que je n’ai posté pour ma part que 3 photos inédites. (non, arrêtez, ne me lancez pas de cailloux, sivouplé)

Tirages photos du Népal

Tirages photos du Népal

Donc voilà, je suis parti avant-hier matin faire quelques tirages, que je compte vous envoyez par la poste ! (je vous avais dit de ne pas me lancer de cailloux…)

Tous ceux qui m’ont proposé de la musique, recevront la leur directement dans leur boite aux lettres. Mais voilà, je ne savais pas lesquelles sélectionner, donc j’en ai imprimé pleins. Résultat, il m’en reste pas mal sur le bureau et ça me gêne pour travailler. Filez moi vos adresses dans les commentaires, j’envoie en aléatoire aux premiers lecteurs.

PS : je risque délaisser un peu cet endroit (mais je continuerais tout de même à publier quelques fiches pratiques), c’est maintenant sur mon blog perso que l’aventure continue !

PS2 : Quelqu’un connaitrait celui qui répond au doux pseudo « GLBI2R » ? Mec, si tu me lis, je n’ai ni ton adresse, ni ton mail.

Partez au Népal et revenez… moche (ou changé du moins)

partez au nepal et revenez moche

partez au nepal et revenez moche

La veille du départ au Népal…

Et la veille du retour en France…

partez au nepal et revenez moche-2

partez au nepal et revenez moche-2

Je rentre le 7 mai et je cherche un(e) assistant(e)

Ca-y-est, je me suis enfin décidé à acheter mon billet de retour, et si je ne change pas (encore) d’avis d’ici là, j’arrive en France le vendredi 7 mai.

A mon retour, en plus de trouver un nouvel appartement (local photo, studio ou collocation), pas mal de nouveaux projets m’attendent. Je vais avoir une forêt de bouleaux à abattre, si quelqu’un connait un très bon bucheron je suis preneur.

Mise à part les jeux de mots à 150 roupies, je cherche réellement à embaucher quelqu’un, pour travailler avec moi sur ces différents projets, voici l’annonce :

Je cherche un(e) assistant(e) en communication, qui serait parfaitement à l’aise aussi bien à l’écrit, qu’à l’oral. (français et anglais souhaitable)

Les compétences recherchées sont : une rédaction impeccable, de l’organisation, de l’initiative et un très bon sens du relationnel.

Une expérience significative dans le milieu de la photo, de l’édition ou de l’art, serait un vrai plus.

Rémunération à l’heure, en fonction de l’expérience. Possibilité de télétravail. Entre 6 à 12h par semaine le premier mois, à réévaluer pour la suite. Horaires très flexibles, parfaitement compatible avec un autre travail, ou un stage de fin d’étude mal payé.

Toutes les propositions seront étudiées, envoyez-moi simplement un email expliquant pourquoi c’est VOUS que je dois embaucher.

contact [arobase] remichapeaublanc [point] com

Evidement, n’hésitez pas à faire tourner cette annonce autour de vous, je vous en remercie tous d’avance (ainsi que pour l’appartement sur Paris, on sait jamais).

Petite précision, la personne choisie pourra peu-être commencer à bosser avant même que je pose les pieds en France, j’ai déjà une grosse todo-liste.  =)