Remi Chapeaublanc | Photographer

Commandes

Night & Felt, ma nouvelle série photo sur la fabrication du feutre

Night & Felt est une série de 11 photos, réalisée en partenariat avec Out of Nowhere, la Union of Mongolian Artists et l’Alliance française de Mongolie.

Ce travail quasiment théâtrale, tente de mettre en lumière les coutumes et gestes de la fabrication traditionnelle du feutre en Mongolie. Ces méthodes ne sont plus utilisées que dans de rares familles, qui dans l’ombre de la modernité tentent de conserver la mémoire des mains.

Cette série photo a été réalisée avec un Sony A7r et un flash Profoto AcuteB2.

Night and Felt #01

Night and Felt #03

Night and Felt #02

Night and Felt #04

Night and Felt #05

Night and Felt #06

Night and Felt #07

Night and Felt #08

Night and Felt #09

Night and Felt #10

Night and Felt #11

Oulan Bator sous l’orage mongole

Oulan-Bator by night

C’est une honte, c’est vrai ; ça fait déjà 2 semaines que je suis en Mongolie et je n’ai toujours écrit aucun billet sur ce blog. Bon pour ma défense, j’ai passé 10 jours en steppe avec une connexion qui me permettait à peine de lire mes emails… (et oui, à 5€ le Go de data, on aurait tort de se priver)

Mais voilà depuis quelques jours je suis de nouveau à Oulan Bator, la capitale Mongole, pour présenter aujourd’hui même ma première exposition Mongole. D’ailleurs le vernissage ouvre à 18h à la Union of Mongolian Artists, devant la place Gengis Khan, et vous y êtes naturellement tous convié !

Tout ça pour dire que je reste encore quelques jours ici après le vernissage, et que je vais tenter de vous écrire quelques textes ici, allègrement agrémentés de photos.

Je vous embrasse, d’un petit vent de steppe.

Sung-Won Yang & Les Bons Becs, un projet Universal Music

Lorsqu’un violoncelliste coréen rencontre un quatuor de clarinette pour réinterpréter des classiques de la musique européenne, ça donne ça !

La vidéo a été réalisée par bibi, assisté par Alix Marnat et produite par l’agence Sunejee.

Ambassadeur photo pour SONY France

Némésis et Mademoiselle

Beaucoup d’entre vous le savaient déjà, je travaille depuis un an et demi en collaboration avec SONY France. Dorénavant, notre partenariat est encore plus fort, étant donné que je suis (officiellement) devenu ambassadeur photo pour la marque Alpha de SONY.

En quoi consiste ce statut d’ambassadeur ? Et bien tout simplement à représenter la marque et leurs appareils photos, à travers mon travail. Le partenariat ne s’arrête pas ici, car je participe aussi activement à la communauté Alpha-Spot et j’ai la chance de pouvoir tester certains prototypes sur le terrain, comme cela a été le cas pour l’A55 lors de mon reportage en Norvège.

La série Nidhogg exposé au Custom Body Show

Custom Body Show

La série de photo Nidhogg, dévoilé l’été dernier à mon exposition Ceratophrys Cranwelli, sera présenté lors du Custom Body Show.

C’est du jeudi 25 (vernissage) au dimanche 28 mars, à la Raffinerie.

33, rue Colmet-Lépinay
93100 Montreuil
Métro Croix de Chavaux- ligne 9

Exposition, démonstration, concert, happening… vous trouverez tout le programme ici.

Je n’y serais malheureusement pas présent, n’ayant pas trouvé de billet Katmandou-Montreuil. Mais je vous encourage vivement d’aller y faire un tour si vous aimez bien l’univers du tatouage. Un dernier mot pour remercier grandement Joseph qui c’est occupé (et s’occupe) de toute la logistique.

Relation modèle-photographe lors d’une séance de nu

Dossier sur le nu dans Compétence Photo 15

Actuellement en reportage photo au Népal.
(pour les retardataires, c’est par ici : www.remichapeaublanc.com/nepal/)

Je voulais tout de même vous avertir que 2 super dossiers allaient être publiés dans le prochain Compétence Photo (n°15 si je ne m’abuse).

J’y traite un sujet qui me tenait à coeur depuis longtemps, la relation entre modèle et photographe, écrit à 4 mains avec une modèle. Ce fut un vrai plaisir d’écrire avec Emilia, de pouvoir échanger sur nos différentes expériences et points de vues, bref je vous encourage à lire ce dossier avec attention (non, je ne vise personne).

Le deuxième dossier, plus technique, vous explique comment réaliser cette photo, pas à pas, préparation de la séance photo comprise.

Nouvelle Expo : Regards Interdits

Regards Interdits par Remi Chapeaublanc

Mardi 15 décembre, vernissage de l’exposition collective Regards Interdits.

15 artistes (sculpteurs, plasticiens, photographes, peintres…) qui se retrouvent dans un lieu atypique, autour d’une réflexion commune.

Pour ma part, j’y présente de nouvelles photos inédites, issues des derniers travaux -argentiques- sur la série Voisins à usage unique. Cette série bouge, évolue, s’oriente dans un sens que j’aime.

Pour la voir avancer, rendez-vous mardi 15 décembre, à partir de 18h au 17 rue Ledion (14ème).

Je vous y attends tous de pied ferme !

High-Key : Réalisez des portraits lumineux

High-Key : Réalisez des portraits lumineux

Qui aurait juré qu’un jour j’écrirais dans un magazine ?
Surement pas mes proches, qui me connaissent comme LE champion de France dans la double catégorie  fautes d’orthographe et mots qui n’existent pas, imbattu de 1992 à 2002.

Vous trouverez dans le Compétence Photo de ce mois-ci, 9 pages d’articles sur le High-Key écrit du bout de mes petits doigts !

Comme je n’ai jamais reçu de cours photo et que je me sens encore moins l’âme d’un prof d’école,  j’ai essayé d’envisager ces articles à la manière d’un workshop, d’un vrai retour d’expérience. Je vous raconte comment je travaille, comment je prépare mes portraits, les petits secrets de mes High-Key.

Conseillé par Patrick auprès de la direction du magazine, j’ai accepté cette mission avec – je dois l’avouer – un poil d’appréhension. J’y ai finalement pris beaucoup plus de plaisir que je n’aurais imaginé. C’était vraiment agréable de remettre a plat mes connaissances, de se poser la question de pourquoi je faisais tel ou tel réglage, d’habitude de manière instinctive.

J’aimerais quand même bien remercier Patrick et Gérald pour m’avoir fait confiance, mais surtout Charlotte, Joseph, Silphi, Navo et Marion pour m’avoir conseillé, relus et soutenus.

PS : Une grosse bourde c’est glissé lors du maquettage. J’offre 2 tirages 20*30 aux premiers qui trouvent la coquille et/ou tapent sur la tête du maquettiste de ma part.

Silence, on détourne !

Safaris Urbains Alpha // Jean-Philippe SIMON
Esthétiser autrement la Tour Eiffel, par Jean-Philippe SIMON

Il y a deux semaines, lors d’un Safari Urbain Alpha, j’ai rencontré un jeune type qui m’a littéralement bluffé.
Et j’aime les coups de bluff.

Pour ceux qui me lisent, mais qui ne le savaient pas encore, je travaille en ce moment en collaboration avec Sony France pour réaliser des formations/ateliers, faire découvrir le matériel Sony Alpha et accompagner mes élèves dans leur démarche photo. Je vous conseille bien évidement d’y venir.

Je commence cette cession -comme d’habitude- par un tour de table de présentation, technique imparable qu’on utilise lors des Lense Party pour rendre l’atmosphère du groupe plus conviviale.
Lors-qu’arrive le tour de Jean-Philippe (venu de Tour rien que pour cette formation O_o ), à peine plus de 20 piges,  il se présente humblement, comme un débutant complet en photo, heureux possesseur de son reflex depuis seulement 2 semaines.

Figurez vous que c’est lui, alors que rien ne le prédisait, qui a sorti les plus belles images de cette journée !

Un œil neuf ? Un esprit non formaté ? Une patte, un don ?  J’ai ma petite idée sur la question, mais je préfère conserver ce doute en moi. =)
J’aime vraiment les échanges que permettent ces formations, mais j’aime encore plus les coups de bluff.

Regarde la réalité en farce

Eve par Remi Chapeaublanc

Aujourd’hui séance photo avec Eve, un petit corps de poupée dans un univers gothique/punk.
Sa chambre est juste hallucinante, les yeux sont attirés partout, assez déroutant pour quelqu’un comme moi qui d’habitude travaille dans des univers très épurés.
Je serais incapable de dire si j’aime ou non ce style d’ambiance. Je ne reste pas indifférent, je suis comme un gamin qui découvre un nouveau monde, mais arriverais-je à vivre dans un univers aussi chargé ?

Sérieusement, qui n’a jamais rêvé un jour de repeindre les murs de sa chambre à sa guise ?