Remi Chapeaublanc | Photographer

J’aime les matins brumeux

Les népalais se lèvent tôt et se couchent tôt. Chose qui me paraissait tellement incongrue venant d’un humain (normalement constitué) qui n’a pas de réveil à sa disposition. Se lever aux heures où je me couchais en France, une vraie torture.

Figurez-vous que je commence à y prendre goût. Les matins ont ici des ambiances magiques. La lumière y est douce, il fait froid, beaucoup de brume à cette saison et la vie des villages qui s’éveille avant que le soleil n’arrive.

J'aime les matins brumeux

J'aime les matins brumeux

Une fois que le soleil fait son apparition, il laisse place à une ambiance plus orangé, réchauffant doucement le sol encore très humide. Les femmes sont déjà dans les champs et les hommes papotent dans le village. Ce n’est pas vraiment une caricature, de ce que j’ai pu en voir pour le moment, les femmes travaillent bien plus que les hommes.

J'aime les matins brumeux-2

J'aime les matins brumeux-2

J’ai passé quasiment toute la journée dans un village Tharu, à observer **, discuter et servir d’attraction pour les enfants. Dillip, mon guide, assistant photo, maitre d’hôtel et traducteur, m’a expliqué en partant que je n’étais que le deuxième blanc à avoir pénétré dans ce village. D’après lui trop peu de gens s’intéressent vraiment à la vie des gens. Marrant, je pense exactement la même chose.

1 commentaire

[…] Levé aux aurores, aujourd’hui c’était journée dans la jungle. Après une balade (décevante) à dos d’éléphant, me voici parti pour une journée de marche, avec pour but non avoué : voir un tigre du Bengal ! […]

Écrit par A la recherche du tigre du Bengal | Avatar, voyage au Népal, il y a 6 ans Répondre

+1 sur la vie des gens. On ne prend pas le temps, et l’autre ne nous intéresse pas.
et +1 sur les petits matins, qui perdue en pleine civilisation sont une vraie torture, et en pleine nature ou bien loin des villes bruyantes, un petit bout de bonheur…

C’est chouette de suivre ton parcours intérieur et extérieur, Rémi :-)

Écrit par , il y a 6 ans Répondre

[…] Dans un billet précédent, je disais que les hommes ne travaillent pas beaucoup, comparé aux femmes. Certes, je maintiens cette impression, sauf que… […]

Écrit par Méa-culpa pour les porteurs | Avatar, voyage au Népal, il y a 6 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *