Remi Chapeaublanc | Photographer

photo

Pêle-mêle (noir et blanc) de la semaine #2

Polonaise de Krakow

Mur tagué de Katowice

Tests studio chez Nicolas

Sun in the street

La vierge de Katowice

Sony vs Voigtlander, ou Le dur choix des objectifs

/ ! ATTENTION, cet article peut être intéressant pour des photographes, mais vraiment chiant pour les autres / !

Partir en reportage pour un photographe, enfin du moins pour moi, c’est un véritable casse tête au niveau du choix des objectifs. Autant je peux être très pragmatique sur le nécessaire de survie et autres vêtements, mais pour le matériel photo je n’arrive pas vraiment à faire de concessions.

Pour ma nouvelle série photo, il me fallait un petit appareil photo, un capteur de bonne qualité et avec un grand angle bien défini. Mon choix c’est évidemment porté sur le NEX de Sony, restait à définir quel objectif lui coller au cul.

Dans la précipitation du départ, impossible de tester tous les choix possibles, j’ai pris avec moi :

  • le Voigtlander 15 mm f/4.5 Super Wide Heliar
  • le Sony E 16 mm f/2.8 Pancake

Maintenant que je suis (coincé) en Pologne, je prends le temps de faire mon choix. L’un des deux DOIT rester dans l’aventure, l’autre repartira par Colissimo.

Le jury (composé uniquement de moi-même) a rendu son verdict, voici les résultats :
Sony vs Voigtlander

Et voici les détails 100% des centres, puis des coins :

Sony vs Voigtlander - détails 100%

Ces deux photos ont été prises avec les mêmes paramètres, soit ISO 200, f/5.6 à 1/400s en RAW via Lightroom.

Bilan Sony :

  • Un très léger vignettage
  • Un piqué plutôt bon au centre, mais très moyen dans les coins
  • Des aberrations chromatiques assez présentes
  • Pas de dérive coloré
  • Un Autofocus et une ouverture maximale de f/2.8
  • Un format tout petit (pancake)

Bilan Voigtlander :

  • Un vignettage assez prononcé
  • Un piqué excellent, même dans les coins
  • Des petites aberrations chromatiques
  • Une pù#%$n de dérive violette, particulièrement présente dans les coins
  • Une mise au point manuelle et une ouverture maximale de f/4.5
  • Un format « raisonnable » mais une construction très solide

Que faire ? Lequel choisir ? Qui restera dans l’aventure ? Suspense… Je pense avoir fait mon choix.

Parce que la vie n’est faite que d’étranges coïncidences

Parce que le 16 mars dernier, en revenant de mon second séjour au Népal, j’écrivais : Le Népal c’est aussi ça.

Parce que la photo animalière est une passion d’enfant que je n’ai jamais vraiment osé concrétiser.

Parce que je repars en Mongolie tirer le portraits d’aigliers Kazakhs et de leurs aigles royaux.

Voici quelques morceaux d’une série que je gardais secrètement dans mes dossiers photos.

Elephant au Nepal

Rhinocéros au Népal

Buffle au Népal

Aigle au Népal

Blackbuck au Népal

Singe au Népal

Elephant au Népal

Parce que aussi, un jour elle m’a dit que je devrais en faire quelque chose de ces photos.

Bienvenue chez Nicolas

Nicolas c’est ce type qui m’a hébergé à Cracovie sans me connaitre, le temps que je trouve une solution pour les problèmes de santé de Barbara.

Nicolas c’est ce genre de personne que tu ne connais pas d’un kopeck, mais qui t’ouvre grand ses portes parce que tu as été recommandé par une amie en commun.
Nicolas c’est celui qui te fait des pâtes le premier soir où tu arrives, parce qu’il sait qu’il n’y a rien de meilleur pour te remonter le moral.
Nicolas c’est celui avec qui tu parles pendant des heures de voyages, de Royal Enfield, de photo argentique et de modélisation moléculaire…

Mais chez Nicolas, c’est aussi et surtout l’adorable Maïa et le petit Mateuch, une famille franco-polonaise comme on les aimes.

Bienvenue chez Nicolas

Encore merci pour votre accueil, pour ces moments d’aides et de soutiens. A très vite !

Partenaires : Sony décide de tester son A77 en Mongolie

Mes collaborations avec Sony ne sont maintenant plus un secret pour personne. Et pour la troisième reprise, il m’a été confié un modèle de pré-série afin d’aller le tester en conditions réelles.

Le Sony A77 sortira dans peu de temps sur le marché. C’est un appareil photo destiné aux experts et semi-pros, particulièrement taillé pour le reportage photo & vidéo.

Sony France m’a donc équipé avec tout le matériel dont j’avais besoin :

  • un boitier A77 de pré-série
  • un objectif 70-200mm f/2.8 G
  • un ordinateur portable VAIO Z pour pouvoir faire du montage vidéo en live
  • ainsi qu’un petit stock de batteries…

De mon côté, j’ai complété ma garde robe avec :

  • mon NEX-5 équipé d’un Voigtlander 15mm f/4.5
  • mes objectifs Zeiss 16-35mm f/2.8 et 50mm f/1.4
  • ainsi qu’un boitier argentique et 40 pellicules… n’oublions pas les petits plaisirs de la vie !

Sony A77

Merci à toute l’équipe de Sony France, et plus particulièrement à Edouard le responsable de la gamme Alpha.

Pêle-mêle de la semaine #1

Premier repas en Allemagne

Les moutons et la chèvre

Du Japon à l'Allemagne

Construction Tchèque

D’autres photos de Barbara

Photo de l'Africa-Twin avec des flashs Porofoto AcuteB2

 

Une autre photo de l'Africa-Twin avec des flashs Porofoto AcuteB2

Partenaires : Profoto s’installe sur la moto

Quand les équipes Profoto aiment un projet, ils ne le font pas les choses à moitié.
Le leader mondial de l’éclairage photo a décidé de nous équiper entièrement !
Résultat, j’emporte sur la moto tout un studio photo :

  • un générateur AcuteB2 (avec batteries supplémentaires)
  • une torshe AcuteB Head de 600 Ws
  • une boite à lumière et sa grille nid d’abeille (et son trépied alu)
  • système Air Sync de contrôle à distance

Merci à toute l’équipe de Profoto France, et plus particulièrement à Pia et Alexandre !

Premières photos de Barbara la moto

Voici quelques photos de la moto que je vais utiliser pour ce long périple : une Africa Twin prénommé Barbara !

Barbara l'Africa Twin

Barbara l'Africa Twin

IN PK AF IR TR BG RO HU SK PL DE FR

Carte du voyage

Inde, Pakistan, Afghanistan, Iran, Turquie, Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Slovaquie, Pologne, Allemagne.

Asie centrale, Asie mineure puis Europe de l’est… c’est bien la liste des pays que je compte traverser pour mon projet photo, en moto, avec Alix Marnat.

Un projet photo, un vol sec pour l’Inde, deux Royal Enfield, une assistante surmotivée, des flashs de studio, un Hasselblad 501CM et bien évidemment de belles rencontres. Ce périple promet d’être aussi grandiose qu’aléatoire. Ne vous inquiétez pas, nous organisons ce voyage avec précaution.

La préparation de ces 13 000 km de pistes en tous genres, est à mi-chemin entre ces deux ambiances :

[dewplayer:http://remichapeaublanc.com/wp/wp-content/uploads/2011/06/Telepopmusik-Breathe.mp3] [dewplayer:http://remichapeaublanc.com/wp/wp-content/uploads/2011/06/Disposible-Teens.mp3]

Si vous avez de la famille, des personnes fiables ou des connaissances dans les administrations de ces pays, je suis à la recherche de tout contact qui pourrait nous aider à réaliser ce projet. N’hésitez pas à me contacter via les commentaires !

Le dernier Tsaatan