Remi Chapeaublanc | Photographer

Sous l’eau

En ce moment c’est dur. Dur de tenir le rythme.

Il est freelance, il a choisi quand même. Il fait quelque chose qu’il aime, lui, sa passion quoi.

Lorsque tu es freelance, tu n’as pas le droit de te plaindre. C’est ainsi.

Ceci est un coup de gueule, oui.

4 commentaires

Le pire, c’est la tendance qu’ont les gens a croire qu’un free-lance ne bosse pas.  » hey on va ikea un jour de la semaine? »

Écrit par Firr, il y a 6 ans Répondre

Allez, on aime ton boulot.
Courage, les épreuves mènent toujours à une victoire.
Proverbe shadok en illustration : « Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir….
En d’autres termes… Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche… »

Enjoy the day

Écrit par JCall, il y a 6 ans Répondre

Courage Rémi,
Comme me dit souvent un collègue : « on n’est pas à l’abri d’un succès … ça peut tomber en marche » :p

Bisous et à très bientôt

Écrit par P'tite Nélodie, il y a 5 ans Répondre

branleurs de freelance

#krkrkr

Écrit par Silphi, il y a 5 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *