Remi Chapeaublanc | Photographer

S’en tamponner le coquillard

S’en moquer complètement (de quelqu’un ou quelque chose)

Si une personne vous dit « mon oeil ! » pour vous faire comprendre qu’elle ne croit pas un traître mot des billevesées que vous venez de lui proférer, c’est qu’elle est quelque peu vulgaire, puisque ce n’est qu’une manière politiquement correcte de vous dire « mon cul ! ». Parce que si l’oeil est la plupart du temps cet indispensable organe de la vision qui, outre le regard, représente métaphoriquement la connaissance ou la conscience morale, il se trouve que c’est aussi beaucoup plus trivialement et en argot, le trou de balle. Et croyez-moi, en affirmant cela, je ne me mets pas le doigt dans l’oeil.

Hélas oui ! Même si Jean de La Fontaine a utilisé cette expression, il faut bien admettre que, depuis le XVIIe siècle, elle cache quelque chose de vulgaire. S’en battre l’oeil ou se taper régulièrement le derrière sur son siège, serait donc une manière de montrer qu’on se moque complètement d’une chose ou d’une personne.

Quant à se tamponner le coquillard, si elle est plus récente (XIXe siècle), elle a la même signification, le ‘coquillard’ étant un dérivé des sens vulgaires de la ‘coquille’ qui, au XVIe siècle désignait le pénis, mais qui, au moment de l’apparition de cette expression, était le sexe féminin. Et tamponner désigne le choc, comme dans un accident de voitures. Alors qu’une femme se batte le derrière ou se tamponne le sexe sur son siège, le résultat est bien le même.

S'en tamponner le coquillard

1 commentaire

Ouep, sympa la photo :)
Qu’est ce que tu deviens ?

Écrit par Fubiz, il y a 10 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *