Remi Chapeaublanc | Photographer

Red Light District

Just like every town in the world, Amsterdam has hookers. Unlike most cities, here some sit in windows with red lights. Not that you were thinking about it, but the going rate starts at 50€ for what they unpoetically call a « suck and fuck » (always with a condom). It take about fifteen minutes, and probably won’t be the most romantic experience you’ve ever had.

Some prostitutes are trapped in debt and drugs, but many are in control of their own destiny. Women rent their windows for 100€-150€ for an eight-hour shift, and popular ones take in 500€-750€ a day. Many fill out tax returns and belong to a loose union, the Red Thread.

Red Light District

Red Light Woman

Comme chaque ville dans le monde, Amsterdam a des putains. À la différence de la plupart des villes, ici certaines sont assises dans des fenêtres avec des lumières rouges. Pas que vous y pensiez, mais les prix en vigueur commencent à 50€ pour ce qu’ils appellent non poétiquement un « suck and fuck » (toujours avec un préservatif). Cela prend environ quinze minutes et ne sera pas probablement l’expérience la plus romantique que vous avez jamais eue. Quelques prostituées sont prises au piège dans les dettes et dans la drogue, mais la plupart controlent leur déstiné. Les femmes louent leurs fenêtres pour 100€-150€ pour huit heures et les plus populaires coutent environs 500€-750€ par jour. Plusieurs remplissent des déclarations de revenus et appartiennent à un syndicat, le Fil Rouge.

La suite des photos en deux séries

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *