Remi Chapeaublanc | Photographer

Ombre et lumière

Le théâtre d’ombre consiste à projeter sur un écran des ombres produites par des silhouettes que l’on interpose dans le faisceau lumineux qui éclaire l’écran. Les plus connues sont probablement le wayang kulit d’Indonésie.

Tout comme sa cousine la marionnette, le théâtre d’ombre a des origines qui se perdent dans la nuit des temps. La tradition fait de la Chine son lieu de naissance (les fameuses « ombres chinoises »), mais certains auteurs le situent plutôt en Inde. C’est de là qu’à la faveur des grandes migrations il aurait gagné le Proche Orient.

Utilisé d’abord à des fins religieuses (évoquer l’âme des morts) et d’exorcisme, il est rapidement devenu une forme particulièrement séduisante de spectacle populaire, mettant en scène aussi bien de grands poèmes épiques que des satires politiques ou grivoises, comme le célèbre Karageuz de Turquie par exemple.

La tradition du théâtre d’ombre est encore vivace en Asie (Cambodge, Thaïlande, Malaisie, Java, Bali), en Grèce, en Turquie, et dans une plus faible mesure en Europe occidentale.

5 commentaires

tiens ja la connais cette photo… Très sympa!

Écrit par pek, il y a 10 ans Répondre

Hey très sympa ! Je ne connaissais pas ! Merci ;-)

Écrit par TheCélinette, il y a 10 ans Répondre

Content de te voir ici TheCélinette.

Sois la bienvenue parmis nous ;)

Écrit par Le_Crapo, il y a 10 ans Répondre

Je n’ai même pas eu droit au félicitation du batracien moi ! ;)

Écrit par Jean-Laurent, il y a 10 ans Répondre

Jean-Laurent >> Toutes mes escuses, ce n’était pas du tout dans mon intention de faire des privilégié ;)

Alors Jean-Laurent, sois le bienvenu sur le blog du Batracien. :)

Écrit par Le_Crapo, il y a 10 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *