Remi Chapeaublanc | Photographer

Moi

En psychanalyse, le Moi est l’une des instances de la personnalité, justement celle qui se voudrait représenter l’ensemble de la personne comme unie.

Le Moi est mis en place afin d’ajourner la satisfaction pulsionnelle. Il permet de passer du principe de plaisir au principe de réalité, ces fonctions s’étendant donc à la représentation du réel, à la mémoire, à l’attention.

Le moi implique un effort de cohérence, une construction d’une unité – illusoire – de la personne. Il s’agit par exemple de faire le tri entre le dedans et le dehors.

Du Moi proviennent les mécanismes de défense, tels que le refoulement, le déni, le clivage, etc.. Le Moi peut donc se retrouver clivé en deux parties qui ne communiquent pas l’une et l’autre, défense violente devant la difficulté à concilier les représentations particulièrement hétérogènes.

Le moi implique un effort de cohérence

1 commentaire

tout cela ne te ressemble pas…

Écrit par petit detail, il y a 10 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *