Remi Chapeaublanc | Photographer

Les larmes du cerveau

Pendant que mon coeur et mes yeux, imperturbables, se tiennent à carreau. Mon cerveau lui, déborde et pleure de toute son encre…

Autoportrait du 28/03/2008

Ne sachant pas laquelle mettre sur mon blog, ma souffrance est exposé sur mon Flickr.


Les larmes du cerveau

7 commentaires

Trois . . . pour l’instant seulement car l’émotion est trop grande pour une autre forme d’expression.

Écrit par Léo, il y a 8 ans Répondre

Tes cheveux ébouriffés forment une couronne d’aubépine, ce sang bleu sacralise l’image sur un fond d’éternité et tes yeux fixes font rappel au refrain de cette chanson . . . mourrir les yeux ouverts.

Écrit par Léo, il y a 8 ans Répondre

Trop de souffrance, . . . Trop de souvenirs pour un père qui a préféré devenir "marin" pour fuir le phénomène des marées.

Écrit par Léo, il y a 8 ans Répondre

La règle dit : mourir avec un seul R car on ne peut mourir qu’une seule fois. Mon mouRRir est volontaire quand on utilise son appareil photo en mode rafale.

Écrit par Léo, il y a 8 ans Répondre

superbe. et ces gouttes en suspension m’hypnotisent.

Écrit par james | studiosushi, il y a 8 ans Répondre

Ces photos me deranges, je les trouves hyper violentes, hyper personelles, je me sens mal en les regardant, j’ai presque l’impression d’etre un voyeur.

Mais les photos restent magnifiques, aller zou sort nous de cette " periode bleue ", courage ! =)

Écrit par KiKoV, il y a 8 ans Répondre

Sublime. Merci Maïa, merci l’encyclopénis, un clic hasardeux et oh ! quelle bonne surprise. Bien le bonjour…

Écrit par Mr. Xin, il y a 8 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *