Remi Chapeaublanc | Photographer

Faux

Une faux est un outil manuel utilisé en agriculture et en jardinage pour faucher l’herbe et récolter les céréales. Son usage a fortement régressé depuis l’apparition des faucheuses mécaniques puis des moissonneuses-batteuses. La faux est formée d’une longue lame effilée (60 à 90 cm) et arquée fixée perpendiculairement sur un manche relativement long (140 à 160 cm) muni de deux poignées, l’une à mi-hauteur et l’autre à l’extrémité opposée à la lame. Le fauchage, qui requiert un apprentissage particulier, se fait par un balancement régulier des deux bras tout en maintenant la lame bien horizontale à la hauteur voulue.

La faux est apparue vers le XIIe siècle en France. D’abord utilisée pour couper l’herbe, elle remplaça la faucille pour la récolte des céréales seulement à partir du XVIe siècle.

Le faucheur doit fréquemment aiguiser sa lame qui range dans un étui à pierre à faux, utilisant pour cela une pierre à aiguiser ou un marteau et une petite enclume.

La faux est l’outil symboliquement attribué à la Mort, aussi appelée la (grande) Faucheuse (de vies).

La grande Faucheuse

1 commentaire

sympathique la photo !

Écrit par marvin, il y a 10 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *