Remi Chapeaublanc | Photographer

Déchet

Un déchet est un résidu de production, de transformation ou d’utilisation que son détenteur destine à l’abandon.

Depuis le début du siècle, en France (et dans l’Union européenne), les déchets doivent être récupérés (déchetterie, tri sélectif, ISO 14001).

On peut distinguer quatre types principaux de déchets :

  • les déchets biodégradables ou compostables (résidus verts, boues d’épuration des eaux, restes alimentaires…). Ces déchets sont détruits naturellement et rapidement, en général par les bactéries ou par des réactions chimiques, et les produits de la dégradation sont identiques aux produits naturels. Ils peuvent être revalorisés comme engrais.
  • Les déchets recyclables (matériaux de construction, métaux, matières plastiques) : ces matériaux peuvent être réutilisés dans d’autres domaines. Par exemple, les métaux sont refondus et réintégrés dans de nouvelles pièces, les plastiques sont hachés et servent de rembourrage ou de combustible…
  • Les déchets ultimes qui « ne sont plus susceptibles d’être traités dans les conditions techniques et économiques du moment ». Eux seuls devraient encore pouvoir être mis en décharge (depuis le 1er juillet 2002 en France), au besoin après inertage pour les plus dangereux d’entre eux.
  • Parmi les déchets ultimes, on distingue les déchets nucléaires en raison de leur nocivité particulière liée à la radioactivité

Le principe pollueur-payeur tend à s’imposer en Europe, avec pour conséquence l’exigence faite auprès du producteur d’un déchet de contribuer au traitement de ce dernier.

On peut noter que le déchet est la seule marchandise pour laquelle le flux d’argent suit le flux de matière : pour les autres marchandises, la personne qui expédie la marchandise reçoit de l’argent, alors qu’avec les déchets elle paie.

Déchet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *