Remi Chapeaublanc | Photographer

Bienvenue chez toi

Bienvenue chez toi

8 juillet 1984, clinique de Chatenay Malabry, 14h03.

– Madame, soufflez bien s’il vous plait, fort et lentement. Allez-y, comme ça, oui. Restez calme, tout va bien se passer.
– Monsieur, pouvez-vous sortir de la salle s’il vous plait… Oui bien sûr, ne vous inquiétez pas.
Préparez-moi une Oxymétrie transcutanée, j’ai peur qu’on ne commence à le perdre.
– Madame, essayez de rester le plus calme possible, votre bébé rentre en souffrance fœtale aiguë, nous allons lui poser une sonde sur le haut du crane.
– Ne bougez surtout pas, ça va faire mal, mais ça devrait être rapide.
– Docteur, son rythme cardiaque…
Il tombe en hypoxie, allez chercher l’anesthésiste, on est en train de le perdre.
BLOC !
– Madame, nous sommes obligés de vous faire une césarienne en urgence pour sauver votre enfant.

(…)

15h27

(…)

– … Où est mon bébé ?
– Il est en service de réanimation postnatale dans un hôpital parisien… Son cœur ne battait déjà plus lorsque nous l’avons sorti.

Elle n’a pu le toucher que pour la première fois, le 15 juillet 1984.

J’ai appris l’histoire de ma naissance, à l’âge 25ans. Bienvenue chez toi petit.

4 commentaires

Oh… :-(

Pourquoi si tard ? Ceci dit, tu t’en es sorti… :))

PS: j’aime beaucoup (ce genre de) la photo ! :))

Écrit par _Olivier_, il y a 7 ans Répondre

Oui, c’est assez tard pour découvrir les « secrets » de ta naissance. Moi j’ai toujours su que j’ai failli tuer ma mère… Bref…

J’en profite por te dire que tes photos me touchent vraiment. Et qu’outre le fond, tu réussi a les rendre esthétique (l’art est il le beau, c’est l’éternelle question, à laquelle de plus en plus d’artistes répondent NON, je trouve ca dommage)

Et là je suis fan des millions de grains de beautés de ton modèle, celui sur le genou en particulier. Oui des détails tout nul me plaisent. Je suis une gentille néophyte…
Bises

Écrit par Lily, il y a 7 ans Répondre

Superbe photo, superbe histoire. Merci d’avoir partagé ça… !

Écrit par Chris, il y a 7 ans Répondre

25 ans c’est tard mais c’est peut être aussi le temps qu’il fallait pour réussir à te parler d’une semaine qui a dû être une terrible épreuve…

Ta photo dégage quelque chose de fort, d’indescriptible pour moi, j’aime beaucoup.

Écrit par Mylène, il y a 7 ans Répondre

[…] une autre histoire, mais je crois que je l’ai eu dès ma naissance. J’avais écrit ça à propos de ces premiers instants de vie , puis mon père à écris ça à propos de ce même […]

Écrit par Rémi Chapeaublanc : portrait d'un photographe aventurier., il y a 4 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *