Remi Chapeaublanc | Photographer

???

Cette fois ci, c’est à vous de trouver la définition…

Alors lachez votre imagination, ou bien allez voir mon grand gourou : Wikipedia

Laissez vos définitions (imaginaires, scientifiques, ou philosophiques) dans les commentaires de ce billet.

???

6 commentaires

"A la saint-Glinglin"
Bizarre, on a peu d’amis prénommés Glinglin. Normal, ce saint-là n’a jamais existé! L’expression viendrait de l’alliance du mot "seing" (du latin signum, "signal"), et d’un dérivé du verbe dialectal "glinguer" (sonner). La Saint-Glinglin serait donc "quand sonnera le signal", celui du Jugement dernier. Pour d’autres sources, un saint que l’on ne trouvera jamais dans le calendrier donne à l’expression son sens de "jamais".

Écrit par Netty, il y a 10 ans Répondre

La goutte qui fait déborder le tasse…
Prenez une tasse à expresso. Préparez-vous un de ces nectars italiens. Ajouter du sucre à votre convenance (et bien évidemment au "café").

Maintenant pour certains indélicats, rajouter de la crème fraiche liquide (ou du lait pour les effrayés de pourcentage de matière grasse fatal.) Vous vous rendrez vite compte que, crème ou lait, le contenant n’est plus assez grand pour le contenu qui devient par la même occasion, une tâche sur la nappe.

C’est la goutte d’eau qui fait déborder la tasse…

Moralité, quand on ne coupe pas les feuilles de salades, quand on ne coupe pas les spaghettis, on coupe pas non plus son café avec du lait.
Moralité, aux plaisirs excessif naissent les défauts, si vous tenez a votre sentez, ne rajoutez pas de lait dans votre café.
Moralité, "quand la ceinture suffit, je ne rajoute pas de bretelle"
Moralité, faites vous même le boulot si vous ne voulez pas qu’on vienne mettre me bordel votre environnement :p

quoi??? comment ca cette derniere moralité est la goutte qui fait déborder la tasse????

Écrit par popeye, il y a 10 ans Répondre

je remarque après relecture qu’il manque des mots et que j’ai ajouté des fautes… vous ferez les corrections vous mêmes ;)

Écrit par popeye, il y a 10 ans Répondre

L’abondance …
L’abondance est une race bovine de type mixte (lait et viande) originaire des hautes vallées de la Haute-Savoie.

C’est une vache de moyen format (1,30 m de hauteur au garrot et 580 à 680 kg pour les femelles), à robe rouge acajou, mais avec la tête (sauf les « lunettes » rouges autour des yeux), le ventre, les extrémités des pattes et la queue de couleur blanche.

C’est une bonne laitière qui a également une bonne conformation pour la boucherie. Son lait est riche en matière grasse et en protéines avec un bon équilibre entre les deux. Le taux butyreux se situe en moyenne à 37,4 et le taux protéique à 32,9. Le rapport taux butyrique/taux protéique est de 1,13, idéal pour le rendement fromager. La production de lait se situe à 19 400 kg par lactation. Ce lait est à la base de la fabrication de fromages AOC, le reblochon, l’abondance, la tome des Bauges et le beaufort.

Écrit par Ptite nélodie, il y a 10 ans Répondre

Pas mal, pas mal…

J’aime beaucoup lire vos commentaire, et apprendre beaucoup sur ce que vous évoque mes photos…

Écrit par Rémi, il y a 10 ans Répondre

La douceur :
sensation que l’on va ressentir en mangeant ce bon fromage blanc onctueux.. On veut que chaque cuillère dure toujours plus que la précédente tellement notre palais et nos papilles adorent cette sensation de contact avec le fromage blanc..
Humm jsais pas vous mais j’aurais plutot ajouter de la confiture de fraise au lieu du sucre, c’est encore meilleur. Miam Miam

Écrit par didinov, il y a 10 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *