Remi Chapeaublanc | Photographer

Première étape, Paris -> Bruxelles

Et me voici arrivé à Bruxelles, chez mon ami Veuch, une première étape sans encombres.

Depart Paris Bruxelles

Bien que ce voyage soit sans étapes prédéfinies, je trouvais rassurant pour la première journée d’avoir un point de chute en cas de soucis de dernière minute.

Première surprise au départ, hier midi : LE POIDS ! Dans la précipitation du départ, je n’avais jamais eu l’occasion de tester le chargement de la moto. J’étais d’ailleurs dans un dilemme à vouloir emmener tout le matériel photo dont j’aurais besoin et faire en sorte que la moto soit la plus légère possible pour les pistes mongoles. Au final, c’est le matériel qui a gagné, je suis largement surchargé ! J’envisage de refaire un tri dans ce que j’ai pris, car il va falloir que je m’allège au maximum.

Au vu du poids de mon camping-moto d’environ… 330 kg ? J’ai décidé de ne pas prendre l’autoroute de d’y aller vraiment doucement pour cette première étape. Moi qui pensais mettre 3h30 pour rejoindre Bruxelles et me reposer en fin d’après midi. J’ai finalement roulé pendant 6h, avalant d’une traite mes premiers 350km.

La moto est finalement très stable avec son chargement, même à haute vitesse. Il faut juste faire très attention aux manoeuvres à l’arrêt et aux (putain de) vents latéraux… ma plus grosse angoisse lorsque je double un camion.

Je voulais éviter au maximum de rouler de nuit, mais là il fallait bien que j’atteigne Bruxelles pour pouvoir m’arrêter. Du coup il a très vite fait un peu frisquet. J’ai même eu envie d’allumer mes poignées chauffante ! Mais une petite voix m’a dit : « Franchement, si Monsieur Chapeaublanc allume déjà ses poignées chauffantes, alors qu’on est encore en France, en plein mois de septembre, mais que va devenir le monde ? » Du coup je me suis refusé cette petite gâterie, rien que pour vous, pour protéger l’équilibre planétaire.

Résultat : un chargement de la moto dans l’urgence, un trajet qui me prend 2 fois plus de temps et besoin d’une bonne nuit de sommeil… j’ai décidé de rester une journée de plus chez Veuch à Bruxelles, d’où je vous écris ces quelques lignes.

Programme de la journée : aller faire quelques courses, écrire et re-optimiser mon chargement.

See you. o//

1 commentaire

J’avoue que quand j’ai vu ton chargement, je me suis dis que tu allais vite etre gave de decharger recharger tous les jours pour attraper la moindre brosse a dents… Genre la roue de secours, la, au bout de 2 jours je crois que je me pends avec !
Mais honnetement, il n’y a que le voyage qui te permettra de vraiment optimiser ton chargement en determinant la place la plus accessible en fonction de l’intensite de l’usage, en defiant toute logique (c’est comme ca que ma pelle s’est retrouvee a dormir a cote de mon sac de couchage et ma brosse a dents coincee dans le butagaz :-D)

Et une fois que tout est a sa place et que tu as l’image mentale de ton rangement, quel bonheur de pouvoir choper les trucs en 15 sec, dans le noir et malgre une pluie moussonesque ^_^

Remi, il va etre geant ton voyage !

Écrit par , il y a 5 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *