Remi Chapeaublanc | Photographer

Le Championnat National de Lutte Grêco-Romaine

Des rencontres improbables vous aviez dit ? Lisez donc la suite.

Le soir de cette journée en enfer, après que l’homme au camion citerne m’ait aidé à rejoindre la petite ville de Zhaksy, pas évident de trouver où dormir. D’autant plus qu’il m’avait laissé un peu loin à l’entrée de la ville ; lui avait encore beaucoup de route à faire. Après un faux-espoir de pouvoir rejoindre Astana le soir même en camion, ce sont des policiers qui traînaient dans le coin qui sont venus à ma rescousse. On avait beau me dire de faire particulièrement attention aux flics du Kazakhstan, pour le moment je n’ai eu que de bonnes expériences ! Ces deux flics m’ont donc conduit dans un hôtel… enfin ce que je croyais au début être un hôtel.

La concierge leur dit que non ce n’est pas possible, ils sont complet ce soir. Ça discute, tout le monde essaye de comprendre ce que je fais ici, quand soudain un type sorti de nulle part (comme toujours) comprend que je suis photographe. Son regard change, il avait une idée derrière la tête. Il discute un peu avec la concierge, avec les flics, me demande si j’ai de quoi payer ma nuit… et me fait finalement signe de le suivre. Il me conduit dans une chambre avec de gros messieurs bien balaises et me dit de m’installer sur le lit libre.

Je venais d’atterrir dans le dortoir d’un gymnase, la veille du championnat national de lutte Grêco-Romaine du Kazakhstan pour les 13-14 ans ! Je dormais donc avec les coachs. J’allais couvrir l’évènement le lendemain.

Ces enfants ont tous 14 ans. Leur discipline associé à leur âge, a été pour moi d’une violence à couper le souffle.

Alors que je venais de prendre cette dernière photo… ce visage angélique tout droit sorti d’une peinture religieuse, cette brutalité, cette souffrance, cette volonté, cette hargne… Je me suis mis à pleurer, là sur le tatami, à côté d’eux. Après la journée que je venais de passer la veille, trop de sentiments se sont bousculés.

3 commentaires

;) Ton périple est incroyable ! Énorme ! Tu es en train de vivre un truc magique (difficile parfois, mais magique quand même) et tu partages ! MERCI !

Écrit par monsieurzenein, il y a 4 ans Répondre

Oh my. Je connais l’univers de la lutte pour enfants pour y avoir accompagné mes petit lutteurs de neveux. Tes photos sont sublimes. Les tournois de là-bas semblent avoir la même atmosphère que ceux d’ici: candeur et violence. Merci Remi.

Écrit par lunicia, il y a 4 ans Répondre

Rémi tu deviens mon Guide pour progresser, me remettre en question, tu m’inspires et ça c’est bon. . . Merci. Pour ton périple:
Tu en chies et il y a toujours la châleur humaine qui revient c’est magique. . .

Bonne route…

Écrit par Julie, il y a 4 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *