Remi Chapeaublanc | Photographer

J’ai eu un accident de moto

Je le savais, on le savait, que ça pouvait arriver. Et c’est arrivé, ici en Sibérie.

C’est arrivé samedi dans la matinée, alors que je partais de Rubtsovsk pour rejoindre Barnaul, ma dernière grosse étape avant de filer direction la frontière mongole.

J’ai eu besoin de prendre du recul par rapport cet état de choc, faire un check-up santé et mécanique, l’annoncer à ma famille puis enfin prendre des décisions en conséquences… avant de pouvoir en parler ici.

« On est samedi matin, la journée de la vieille a été longue et dur à cause de la glace, je décide donc de partir tôt pour attaquer tout en douceur les 300 km qui m’attendent. Très rapidement une bonne surprise me tend les bras : je tombe pour la première fois sur une route dégagée au chasse-neige. Ça faisait 3 jours que je n’avais pas vu la couleur de l’asphalte.
J’en profite, un bon 70 km/h reste raisonnable et ne fera pas de mal à ma moyenne. De plus c’est bon pour le moral de décoller enfin des 30-40 km/h de la vieille. Ici les voitures et les camions ont l’habitude de la neige, tout le monde me double a des vitesses de 90-100 km/h, peut importe moi je suis heureux de pouvoir enfin avancer un peu.
Un gros camion me double et se place devant moi, légèrement plus vite que moi. Il soulève un gros nuage de poudreuse : c’est magnifique de voir ce nuage mouvant tout de blanc. Je prends du recul et reste à distance raisonnable, pendant une bonne demi-heure ; c’est beau. Subitement, le nuage de neige s’intensifie, je ne distingue même plus l’arrière du camion dans ce nuage devenu opaque. Sur le moment je ne comprends pas pourquoi. Ce que je ne savais pas c’est qu’il venait de changer de voie pour doubler quelque chose. Il roulait donc sur la file de gauche qui elle n’était pas dégagée. Mais je n’avais pas cette information, qui aurait pu changer la donne. La suite c’est passée en moins de 4 secondes : 

Je vois une masse noire apparaître dans le nuage blanc.
Je comprends que ce n’est pas le camion que je suivais.
Cette masse encore non identifiée se rapproche de moi beaucoup trop vite.
Je comprends qu’elle est immobile.
Je freine du frein avant, puis du frein arrière.
L’action du frein n’est pas du tout suffisante.
Je sens ma roue arrière qui décroche.
J’identifie cette masse noir : c’est un chasse-neige qui avance à 10 km/h.
Je comprends que je fonce droit sur une masse métallique de plus de 5 tonnes, à une vitesse différentielle de 50 km/h.
Il est trop tard, ma roue avant a déjà percuté l’arrière du chasse-neige.
Mon casque vient exploser son phare et je suis propulsé sur le côté par la moto qui se couche.
Je re-ouvre les yeux, bouge le bout des doigts, je suis en vie.
Je touche mes jambes, elles n’ont rien, je me relève sonné, avec des étoiles dans les yeux.
La moto est jonchée sur le sol, l’avant entièrement explosé. »

Je m’en sors indemne, avec seulement une lèvre inférieure un peu explosé et quelques contusions musculaires. La moto ne pourra plus rouler et devra rester en Russie, frein avant cassé, direction faussée, fourche tordue, partie avant et phares explosés et je ne vous parle même pas du carénage.

Je m'en sors indemne

La suite des évènements n’était pas des plus joyeuse : constat d’accident (russe), remorquage de la moto, journée chez les flics (russes). Heureusement que la traductrice qu’ils ont fait venir était un amour. Le lendemain check-up médical dans un hôpital (russe), puis diagnostique moto dans un garage (russe)… pour négocier le prix de l’épave (ou plutôt du moteur quasi neuf).

Mon prof de moto disait « Tu sais ce qui est plus arnaqueur qu’un mécano ? Deux mécanos ! » . Et bien je pourrais lui dire que j’ai trouvé encore mieux, les mécanos Russes qui savent que tu es au pied du mur et que ton visa expire dans 3 jours.

Je vais bien, je ne baisse pas les bras et je serais en Mongolie dans 3 jours. Je ne sais pas encore exactement comment, mais je (me) le promet.

47 commentaires

Oooooh Rémiiiiiiii! Qu’est-ce qu’on peut faire pour te donner un coup de main?

Écrit par Chloé, il y a 4 ans Répondre

On devrait renommer la Loi de Murphy en Loi de Rémi.

DES BISOUS

Écrit par Lâm, il y a 4 ans Répondre

Courage Rémi !

Écrit par Maou, il y a 4 ans Répondre

Bon courage Rémi !

Écrit par Vincent Montibus, il y a 4 ans Répondre

Les chasses neiges n’ont qu’à bien se tenir…bravo et bon courage !

Écrit par fanjoandco, il y a 4 ans Répondre

Courage à toi.
Les dégâts ne sont « que » matériels. Tu es en vie, rien de cassé. Une chance.
Et malgré tout, tu iras au bout de ton périple coûte que coûte. Tiens bon =)

Écrit par Aeneria, il y a 4 ans Répondre

Oh noes :/

Courage, DES BISES.

Écrit par James, il y a 4 ans Répondre

Courage courage !
Tu es en vie c’est le principal !

Écrit par Garko, il y a 4 ans Répondre

Arf la tuile ! bon courage, remets toi bien de tout ça !

Écrit par Seb, il y a 4 ans Répondre

Peut-être peux tu faire rallonger ton visa pour raisons médicales?
Au pire, vu la radio, tu peux dire que tu vas te faire enlever les dents de sagesse.

Sinon, tu peux essayer de négocier l’épave contre une Dniepr ou une Ural. Ça n’avance pas, mais d’un autre coté…

Écrit par Nicolas, il y a 4 ans Répondre

On te souhaite tous beaucoup de courage par ici, si jamais on peut faire quoi que ce soit…

Écrit par Alexandre Tessier, il y a 4 ans Répondre

FUCKIN RUSSIANS, MAN.

Content de voir que tu t’en sors sans bobo. GOGO achat Lada Niva !

Écrit par Daz, il y a 4 ans Répondre

Merd’merd’merd’ :'( :'( :'( Fais chier. Barbara n’est plus :'( Mais vu les circonstances de l’accident, je suis rassuré que tu n’aies rien et ravi que tu aies encore la niaque. Je croise tout ce que je peux pour toi. Et comme le dit Cholé, si on peut faire quelque chose pour toi depuis le vieux continent. N’hésite pas !

Hang on dude !
Bien à toi,
Pules.

Écrit par Pulesjageot, il y a 4 ans Répondre

Courage Rémi, tu t’en sors bien puisque tu es vivant et c’est ça l’essentiel. Pour Barbara, c’est fini, dommage mais je suis sur que tu vas trouver une solution (originale ?) pour continuer et nous faire vibrer tout au long de ton périple. On attend l’épisode de la Mongolie avec impatience…. D’ici là, prends un peu de repos, un tel choc, ça nécessite de faire le vide avant de reprendre la route. On est de tout coeur avec toi…

Écrit par Phil, il y a 4 ans Répondre

Pas de casse humaine, c’est déjà énorme!!! Il est facile pour moi de te dire « courage » depuis Paris, bien au chaud devant mon PC, mais je te le dis quand même : courage!!! Et je croise tout ce que je peux pour la suite de ton voyage.

Keep the faith!!

V.

Écrit par Aeros'Miss, il y a 4 ans Répondre

Merdouille,

T’ es en un seul morceau et c’ est le principal. Au vu des conditions de voyage c’ est deja bien que tu sois indemne. gogogo Mongolie.

Bye bye la moto et bonjour le bus/voiture/chameau/etc

Écrit par elgooki, il y a 4 ans Répondre

Arf. Des poutous de Lyon. Bon courage Rémi !

P.S : Le plus important est que tu ailles bien, c’est le principal. Le reste, même si c’est énervant, n’est que matériel et financier. Recourage Rémi !

Écrit par D@dou, il y a 4 ans Répondre

bon courage à toi Rémi. Quelque soit la suite que tu donneras au projet, l’essentiel est ailleurs.

Écrit par lilian, il y a 4 ans Répondre

Cela faisait longtemps que je n’avais pas commenté ton aventure…

L’essentiel est, que tu t’en est sorti indemne physiquement, la carrosserie, la tôle ce n’est que secondaire. J’imagine par contre le choc émotionnel de devoir gérer tout cela dans un pays étranger sans parler la langue même avec une interprète cela doit complètement déboussoler !

Je suis de tout cœur avec toi et cette aventure qui je l’espère se terminera par une note plus heureuse.

Écrit par Paul, il y a 4 ans Répondre

Bon Courage Rémi! Contente que tu ailles bien.. et que ce soit la moto & la suite du voyage qui t’inquiètes… Et peu importe comment, bientôt la Mongolie! :)

Écrit par Cécile, il y a 4 ans Répondre

Bon courage pour la suite l’ami. Heureux que tu t’en sortes quasi indemne.

Écrit par Silphi, il y a 4 ans Répondre

si tu peux je te recommande fortement le voyage en train. tu y feras des rencontres, tu pourras t’y reposer, et en russie, le train est une vraie expérience.

bon rétablissement.

Écrit par Pierrot, il y a 4 ans Répondre

La Barbe :(

La moto c’est quelque chose mais le plus important c’est la santé (et le moral), j’admire ta détermination malgré tout ce qui s’est passé.

Bon courage pour la suite et prends soin de toi

Écrit par Ced', il y a 4 ans Répondre

Oh putain…..
Ouf tu n’as rien mais putain..
Remets toi bien de tes émotions et puis tant pis pour ces enculés de mécanos, ils font chier mais tu es en seul morceau. Au pire, tu peux piquer un ti bout de moteur de ta barbara histoire de les emmerder un peu et d’en garder un bout pour toi en souvenir genre une tite ‘mèche’ de câble ;)
Tiens bon mon ti poulet.

Plein de bisous et courage pour la suite! Sûr que ta bonne étoile va t’aider à trouver comment rallier la Mongolie

Écrit par Didinov, il y a 4 ans Répondre

Arf ! Mauvaise surprise de lire ça au reveil…

Plein de pensées positives pour toi, bon courage…

Écrit par Guillaume Natas, il y a 4 ans Répondre

Ouch, bon courage :-/

Écrit par Fabrice Drevon, il y a 4 ans Répondre

On pense à toi !! Repose-toi bien et bon courage !

Écrit par Edwood, il y a 4 ans Répondre

Tu n’as rien de cassé. OUF.

Écrit par Thanh, il y a 4 ans Répondre

Aie Ça fait mal de lire ce qu’il t’est arrivé. Mais c’est rassurant de te lire justement !
Bon courage pour la suite. Tu parviendras certainement à trouver une solution, et continuer à partager ton périple avec nous :)

Écrit par Rougenoirblanc, il y a 4 ans Répondre

Courage Rémi,
Merci de partager tes émotions, photos et péripéties avec nous :)
encore courage !

Écrit par Link, il y a 4 ans Répondre

Big Up !

Écrit par Alex C., il y a 4 ans Répondre

« When something bad happens, you have three choices.
You can either let it define you.
Let it destroy you.
Or you can let it strengthen you »

Écrit par emilie, il y a 4 ans Répondre

Courage Rémi! On pense à toi! Des bisous ^^

Écrit par Christel, il y a 4 ans Répondre

Moi ce matin j’étais à la piscine et à un moment y a quelqu’un qui nageait le crawl qui m’a éclaboussé.
Que force, énergie, courage et… « résolution des problèmes » t’accompagnent sur ta route.

Écrit par matyeu, il y a 4 ans Répondre

Merci à tous pour votre soutient. Demain je reprends la route pour la Mongolie, j’ai 2 jours pour franchir la frontière avant que mon visa Russe expire. J’ai trouvé une voiture qui m’y emmène o/

Écrit par Rémi, il y a 4 ans Répondre

Bon courage Rémi. Ce que tu fais, c’est extraordinaire. On est de tout cœur avec toi !

Écrit par Guillaume Gète, il y a 4 ans Répondre

Merde !
RIP Barbara…
Malgré tout, ça fait plaisir de voir que tu es sain et sauf !
Bon courage pour la suite…

Écrit par Ren, il y a 4 ans Répondre

Aie aie aie,
Je compatis fortement. Les précisions « (russes) » après chaque service que tu as visité suite à ton accident sont très importantes. Tout cela ne m’est pas étranger, et ça a du être particulièrement dur moralement ce jour là.
Je te souhaite bien du courage, et j’espère que tu vas pouvoir t’inspirer du je-men-foutiste et frivolité russes (qui consiste à prendre des risques insensés pour se sentir vivre dans un pays où la vie est rude et parfois dénuée de sens) pour continuer ta route.
Bonne route,

Écrit par Lisa, il y a 4 ans Répondre

ben mon gars quel voyage !!!! je viens juste de découvrir ton blog ! rouler comme cela dans le froid, il faut être fou !!!

bon courage

Michel – 35 ans de moto – dont un bonne partie sur les pistes africaines

Écrit par Michel, il y a 4 ans Répondre

Tristes et rassurantes, sont ces nouvelles…
Pourtant désarçonné par son destrier,
Ton cœur battant, n’a point de fiel,
Va, poursuis ta quête, fier chevalier,
Pour ces loups qui t’attendent là bas,
Dans cette belle et lointaine toundra…

Écrit par Clement, il y a 4 ans Répondre

Juste insensé ce que la vie peut réserver. Des tournants, des freins, mais aussi et surtout des bonds en avant et des rencontres ! Encore une qui t’emmène jusqu’en Mongolie.
Tout est permis, tout t’est permis Rémi.

Écrit par geoffroy, il y a 4 ans Répondre

3 raisons pour te démontrer que ce qui t’ai arrivé est cool :
– Barbara ne t’as causée que des emmerdes (1)
– T’es pas mourus (2)
– Ta mère est rassurée parce que t’es plus en moto (3)

y’en a plein d’autre mais je te les réserves pour ton retour ;) …
Sur ce tiens bon et va leur montrer qui est le PATRON à ces Mongols (stylé le jeu de mot-laid) o/
*sors en courant* :3

PS : Puis-je utiliser la Einfield dans mon garage à des fins personnelles ? :D

Bisous ;) <3

Écrit par Timy, il y a 4 ans Répondre

Que dire ?

Barbara en a profité pour se taper le premier chasse neige qu’elle a rencontrée. Infidèle qu’elle était, elle s’en est cassée le nez (même si la séparation peut-être douloureuse).

Tu es toujours en un seul morceau et tu as su rester de glace (ok, mauvais jeu de mot).

Sans toutes ces péripéties à tes dépens, le voyage aurait été triste et à chacune de tes mésaventures, et bien nous on sursaute (je sais, pas très rassurant pour toi).

Que te dire, pour une aventure, c’est une aventure. Dur sur le moment mais putain j’ai l’impression de lire un chapitre de bouquin d’un aventurier à chaque fois.

Alors courage parce que le soutien que l’on te porte ne manque pas.

Écrit par Emmanuel, il y a 4 ans Répondre

houlala j’ai eu peur… Ouf tout va bien ;-)
De quoi as-tu besoin ?
Des bises

Écrit par jacquelin, il y a 4 ans Répondre

Dolce Barbara,

tu nous manqueras.

http://www.youtube.com/watch?v=bg4FiITFEiM

Malgré tes humeurs capricieuses, tes humeurs, et tes caprices, tu auras emmené loin notre Rémi
alors buon viaggio en Russie.

Écrit par emilie, il y a 4 ans Répondre

Tu sais que tu peux acheter un cheval a l’arrivee en Mongolie, et le revendre a ton depart ? http://mongoliaholiday.com/how-to-buy-a-horse/
C’etait dans mes plans a une epoque.

Écrit par , il y a 4 ans Répondre

« Tou é fou Remi, tou devrais pas repartir en moto.. » Il avait raison Toni !

Je suis soulagée de lire que tu vas bien et que tu as toujours ta rage d’avancer ! Go on, plein de pensées !

Écrit par Marie, il y a 4 ans Répondre

[…] un blog d’un mec aventurier/photographe que je suivais et qui s’est scratché avant la fin de son voyage … :/ […]

Écrit par Mince ! - Pix Poncif - Une image vaut mille mots, il y a 4 ans Répondre

[…] – ou plutôt Барнаул comme on dit ici – c’est pour moi à la fois un dur souvenir, mais aussi la dernière grosse étape avant la frontière de Tashanta. Rendez-vous de tous les […]

Écrit par Russia, Altai Krai, Barnaul | Rémi Chapeaublanc | Photographe, il y a 4 ans Répondre

[…] — dans la région de Barnaul en Sibérie — sur des routes gelées, à conduire par -15°C. J’ai eu un accident de moto, dont j’en suis sorti presque indemne : moto détruite et traumatisme psychologique en […]

Écrit par Suis-je fou ? | Rémi Chapeaublanc | Photographe, il y a 2 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *