Remi Chapeaublanc | Photographer

Direction Tsagaannuur et le lac Khövsgöl

Comme vous avez pu le remarquer, depuis 4 jours que je suis à Ulan Bator je n’ai pas beaucoup posté. Et pour cause, j’étais dans une humeur morose à tendance larvaire… je n’avais envi de rien ! Sûrement le contre-coup du bus.

Mais ceci est une époque révolue… et je repars en escapade !

Enfin « escapade » n’est pas vraiment le mot, car pour aller jusqu’à Tsagaannuur en hiver j’ai décidé pour la première fois de faire appel à une agence ! Pour vous peindre brièvement le tableau, lorsque j’ai dit « Bonjour, je suis tout seul, j’ai un micro budget et j’aimerais aller vivre 2 semaines avec les populations Tsaatan. Vous pouvez m’organiser ça ? » ils m’ont regardé d’un oeil étrange et m’ont directement demandé de signer une décharge de responsabilité.

L’agence considère que c’est risqué de faire ça en hiver, la météo étant très incertaine et pouvant facilement descendre à -40°C dans cette région, d’autant plus que les Mongoles n’ont aucun contacts avec les Tsaatan depuis le début de l’hiver et qu’ils ne peuvent m’offrir aucune garantie sur le fait que j’arrive à les trouver.

Je vous vois plisser des yeux et vous demander « Mais qui sont donc les Tsaatans ??? »

Les Tsaatans sont une ethnie quasiment en voie de disparition, dont on estime la population mondiale à environ 300 individus, répartis en une quarantaine de familles. Leur particularité est de vivre dans la taïga à l’extrême nord de la Mongolie (à côté du lac Khövsgöl, aussi appelé la mer de Mongolie) en compagnie de leurs troupeaux de rennes. Ce sont des nomades qui vivent dans des tipis, aux grès de leurs rennes, qui servent à la fois de nourriture, de transport, de monnaie d’échange et de montures.

C’est potentiellement ma dernière excursion en Mongolie, car je compte y rester environ 2 semaines (si j’arrive à les trouver) et mon visa expire dans 3 semaines. Je prends donc un avion pour Murun dans quelques heures, et poursuit ensuite avec 2 jours de route en 4×4 russe.

Si tout se passe bien, je devrais revenir à Murun en fin de semaine pour recharger mes batteries (je n’ai que 6-7 jours d’autonomie). Donc on croise tous les doigts et on se dit à dans 7 jours ?

Et comme dirait mon oncle « Aller voir les Tsaatan, c’est d’enfer ! »

La bise.

6 commentaires

C’est cool t’auras encore des trucs surprenants à nous montrer. Et en plus dans 7 jours tu pourras dire spectaculairement : « tsaatannnnn ! j’suis d’retour ! » (Oui c’est facile je sais)

Joyeux noël par -40°C et bécots Gilbert !

Écrit par Pulesjageot, il y a 4 ans Répondre

J’ai découvert ce blog, ton périple, via le site de Maia Mazaurette et ton article. J’ai dévoré tes aventures d’une traite dans la soirée, entre émerveillement et envie, un vrai plaisir ! Je te souhaite de tout cœur de pouvoir continuer ce voyage comme tu le souhaites et d’en revenir avec plein de nouvelles choses à raconter !

Écrit par Perline, il y a 4 ans Répondre

De meme que Perline, j’ai découvert ton blog via sexactu et je l’ai lu d’une traite. Maintenant j’ai enive de passer le permis moto quand je serai de retour en france. Les photos ici sont magnifiques et les textes agréables a lire.
Amicalement depuis l’Alaska ou il ne fait pas beaucoup plus chaud que chez les Tsaatan!

Écrit par Albrt, il y a 4 ans Répondre

J’avais « connu » les tsaatan à la télé avec l’émisson « rendez-vous en terre inconnue » http://www.dailymotion.com/video/xg6q8d_retour-de-terre-inconnue-mongolie-chez-les-tsaatans-4_travel

Ton périple, c’est un mélange entre « rendez vous en terre inconnue » et « j’irai dormir chez vous », et je trouve ça beau et courageux !

Écrit par Greg, il y a 4 ans Répondre

Edit : ne regarde pas la vidéo si tu veux pas te spoiler :-p

Écrit par Greg, il y a 4 ans Répondre

Bonne escapade.

V.

Écrit par Aeros'Miss, il y a 4 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *