Remi Chapeaublanc | Photographer

Bienvenue en Sibérie ou Ce que j’ai retenu du Kazakhstan

Depuis quelques jours je suis en Sibérie, cette partie de la Russie particulièrement réputée pour ses plages de sable fin et ses cocotiers.

D’ailleurs mon thermomètre est revenu miraculeusement à la vie. Ne me demandez pas comment, je n’en ai aucune idée. Mais lorsqu’il m’a affiché -18°C, je me suis demandé quel sentiment j’étais censé éprouver, entre fierté et désespoir.

Bienvenue en Sibérie

La steppe fait doucement place à des champs enneigés et je revois avec stupeur l’apparition des arbres. Les arbres c’est bien, c’est beau, et ça casse un peu ce vent qui m’a beaucoup usé au Kazakhstan.

Vous l’aurez compris j’ai quitté le Kazakhstan avec regret, et voici ce que j’en ai retenu :

  • Que (suivant la légende) un Kazakh peut engloutir à lui tout seul un mouton entier en une journée.
  • Que le Kazakhstan recèle de trésors cachés, tant dans son sol que dans sa culture.
  • Que l’on m’a proposé 3 filles différentes, pour me marier ici ou l’emmener avec moi à moto !
  • Que j’aimerais bien y revenir pour y rester plus longtemps et découvrir la mer d’Aral et Almaty.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *