Remi Chapeaublanc | Photographer

Une histoire de pneus, ou les Heidenau K60 et Mitas E09

En attendant que Mélanie se remette d’aplomb et que nous pussions repartir sur la route… je vais vous parler de pneus !

pneus moto, K60 Heidenau et E09 Mitas

Le choix des pneus sur moto, d’autant plus lorsqu’on va avoir à affronter plusieurs types de routes, est primordial. Comme qui dirait un ami « T’as beau avoir la moto que tu veux, ce qui compte pour tenir à la route c’est comment tu la chausses !  »

En effet l’adhérence à la route pour une machine aussi veille, n’était pas gagné d’avance, notamment pour le trajet qu’on lui réservait. Asphalte, bitume défoncé, pistes en graviers, cailloux, sable, boue, franchissement de rivière et j’en passe, il fallait qu’elle soit prête à tout pour parcourir les 20 000 km qui l’attendaient.

J’ai donc écumé tous les forums de motard, pour dénicher LE PNEU idéal, celui qui sera le parfait compromis pour tout types de terrains, tout en gardant une bonne longévité et un prix raisonnable autant que possible. Il est vite apparu que faire endurer 20 000 km à un pneu arrière, chargé de 400 kg était impossible. Il fallait donc porter son choix sur 2 ou 3 jeux de pneus, du moins pour l’arrière.

Pour l’avant, afin d’économiser de la place, nous avons pris le paris de rouler ces 20 000 km avec un seul pneu : un K60 de Heidenau. Pneu mixte par excellence, 50% road et 50% off-road, il était décrié comme très performant même sur route mouillée, tout en ayant l’une des meilleures longévités de sa catégorie.

Etant donné que les Heidenau K60 m’avait satisfait l’année dernière, allez zou, nous l’avons donc aussi monté à l’arrière ! C’est à Barnaul, 8 000 km plus loin, que nous l’avons changé pour attaquer les pistes Mongoles, avec un pneu spécifique : le E09 de Mitas. Pneu étudié pour faire du rally, soit 20% road et 80% off-road, qui a des crampons très marqués et suffisamment épais pour ne pas s’user trop vite.

BILAN : Après 8 000 km le K60 arrière en était seulement à moitié de vie, et celui de l’avant avait encore l’aspect d’un neuf… IMPRESSIONNANT ! Avec les 2 000 km de pistes Mongoles, l’avant accroche encore très bien la piste, et le E09 arrière tient grandement ses promesses ! Je suis vraiment ravis du choix, même si le Mitas E09 à l’arrière m’a fait douter quelques temps sur l’asphalte en Russie, avec un comportement très… « flottant » et donc assez peu rassurant. Les Heindenau K60 sont eux parfaits, mais ont parfois montré leurs limites, notamment dans de la boue bien grasse.

Si vous voulez partir en moto avec de bons pneus mixtes, je vous recommande chaudement ces deux choix, qui sont en prime dans les moins chers du marché !

4 commentaires

[…] je le disais l’année dernière, bien choisir ses pneus à moto, c’est important ! Figurez-vous que j’ai du mal à moi-même en revenir, mais je crois avoir fait l’une […]

Écrit par Une histoire de pneu, ou comment se faire de belles frayeurs | Rémi Chapeaublanc | Photographe, il y a 3 ans Répondre

bonjour,

le pneu Heidenau K60 me semble être un excellent choix, j’envisage de les monter sur ma dr500 de 1984;
si l’avant est disponible en taille d’origine (3.00/21), l’arrière (4.16/18) me pose problème, je ne sais pas si je dois prendre un 120/90 ou un 120/80; pourriez-vous m’aider ?

je vous en remercie d’avance, cordialement,

Christian

Écrit par christian cauwe, il y a 1 an Répondre

Bonjour Christian,

Je pense que le 120/90 serait parfaitement adapté, s’il rentre bien. Par précaution, le 120/80 rentrera à coup sur.
La première mesure (120) correspond à la largeur du pneu, la deuxième mesure (90 ou 80 ici) correspond à la hauteur du pneu, en pourcentage de la hauteur (donc ici 90% de 120 cm).
La différence entre ces deux pneu sera donc uniquement sur la hauteur, avec un profil plus ou moins ovale.

Écrit par Rémi, il y a 1 an Répondre

bonjour, Heidenau k60 scout parfaitement adapté pour les routes corse et chemins rocailleux ,pneu avant légèrement bruyant après 70 kmh ( quel pression utilisé sur pistes en terre pneu avt 90.90/21 pneu arr 150.70./17 )

Écrit par lust charles, il y a 4 mois Répondre

Salut ! je pars bientôt pour l’amérique du Sud, j’ai donc devant mois de la latérite boueuse, des chemins rocailleux, de la piste roulante et de l’asphalte (je n’ai pour l’instant aucune idée du pourcentage off/on road). J’ai acutellement les Karoo 3 et j’hésite à les changer pour des Heidenau K60, qu’en pensez vous ?
Merci d’avance !

Écrit par clement, il y a 2 mois Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *