Remi Chapeaublanc | Photographer

Sacrifices pour la déesse Kali

Hier après-midi, sur un coup de tête, je décide de prendre le local-bus pour Pharping, afin de pouvoir dormir sur place et assister ce matin aux aurores, aux fameux sacrifices de Dakshin Kali.

Boucs et coqs sont égorgés puis décapités pour cette déesse assoiffé de sang. Ça se fait tous les samedis matins, et en famille s’il vous plait !

J’avais lu que les touristes n’étaient pas admis dans le temple, j’y ai été invité et même autorisé à y faire des photos. Je vous épargnerais ça, vraiment. J’en ai eu encore mal au cœur rien qu’en les triant.

Boucs et coqs, lavés pour être sacrifiés à Kali

Boucs et coqs, lavés pour être sacrifiés à Kali

Le peu de ferveur religieuse dans le geste des bourreaux (écouteurs d’ipod dans les oreilles) et le travail à la chaine si bien orchestré, a fini de m’écœurer pour de bon.

Je suis allé finir ma matinée dans un monastère bouddhiste, de quoi décompresser dans le calme et la sérénité.

Aller et retour sur le toi du local-bus, je me suis mangé une bonne dizaine de bombe à eau, normal demain c’est Holly. Je m’y prépare activement, à la guerre comme à la guerre !

1 commentaire

Bonjour Remi !
Je me permets de poster un petit commentaire pour dire comme j’apprécie ce blog et les petites anecdotes qui nous y sont livrées. ça décuple mon envie de voyager…
en effet, ça devait être assez dur à voir ces sacrifices !

bonne continuation

Écrit par Maou, il y a 6 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *