Remi Chapeaublanc | Photographer

Ici ce ne sont pas les flics qui font des barrages routiers…

… mais les enfants de la rue, avec une simple cordelette !

enfant-rue-2

Impossible de franchir cette corde sans donner  un droit de passage, qui s’élève à ce que vous aurez réussis à négocier. Si vous essayez de franchir cette corde sans leur approbation, vous vous exposez à marcher avec 2 enfants accrochés à chaque pied.

enfant-rue

Ce qui me laisse perplexe, c’est que ce sont les locaux qui donnent plus que les touristes… ça donne matière à réfléchir. D’ailleurs j’ai bien l’intention d’écrire un post sur ce que je pense de ça.

3 commentaires

sympa me petit coup crayon

Écrit par GLEN SCOLAN, il y a 6 ans Répondre

J’espère que tu vas continuer à poster aussi souvent tout ce qu’il t’arrive, ça me permet de voyager un peu grâce à toi, et ça donne vraiment envie ! :-) J’ai hâte que tu nous racontes la suite de ton voyage qui s’annonce plutôt incroyable ! Profite à fond et prends soin de toi.

Écrit par Alix, il y a 6 ans Répondre

j’aime son sourire et son pull :) ça va être sympa de te suivre!

Écrit par Chrys, il y a 6 ans Répondre

[…] début de ce voyage, je vous parlais des enfants qui – à l’aide d’un jeu – mendiaient de l’argent aux passants. Certains donnent, un peu, beaucoup ou rien du tout, […]

Écrit par Ce que je pense de tout ça | Avatar, voyage au Népal, il y a 6 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *