Remi Chapeaublanc | Photographer

Bienvenu chez Santos

Suite de la petite excursion à Nagarkot, après le levé de soleil, l’école qui surgit de nulle part, me voici arrivé au temple de Sangu Narayan (magnifique d’ailleurs).

Traditionnellement, je me pose et un pseudo-guide vient me voir pour essayer de me proposer ses services. Je dis non tout de suite – je déteste cette attitude, si j’ai besoin d’un guide je sais où en trouver. Mais il s’installe, commence à discuter avec moi. Je lui dis que je voyage avec un minimum d’argent, et que je ne sais même pas si j’aurai assez d’argent pour prendre le bus pour Katmandou, il ne faut donc pas trop que je tarde, si je veux en faire un maximum à pied.

Et là, spontanément, il me dit qu’il aime les gens qui voyagent sans argent, alors je pourrais rester dormir ici et manger avec sa famille ? Comme ça je repartirais demain en pleine forme. J’hésite… et puis pourquoi pas ?

Je passe la fin d’après midi au Temple avec lui, puis là soirée chez lui dans son village natal, avec sa femme et ses enfants.

bienvue chez Santos

bienvue chez Santos

Je mange avec eux, cuisine végétarienne (la viande est trop chère), pour la première fois rien qu’avec les doigts (j’ai encore des progrès à faire, j’en ai foutu partout), je discute de ses projets…

La soirée se termine sur une partie de “Goats and Tigers” avec son fils. (erratum, j’avais marqué Ghosts au lieu de Goats, erreur corrigé)

bienvue chez Santos-2

bienvue chez Santos-2

La journée du lendemain fut inoubliable, mais je la garderais pour moi. J’en ai pleuré des larmes de sang, sauf que là ce n’était pas au sens figuré.

5 commentaires

Tu donnes le cafard Rémi Chapeaublanc…

Écrit par Nico, il y a 6 ans Répondre

En commençant à lire, J’ai eu envie de te dire que tu as de la chance…
Finalement, je me suis dit que rien n’arrive par hasard.

Écrit par Quentin, il y a 6 ans Répondre

Tain du coup j’ai super envie de savoir ce qu’il s’est passé le lendemain moi :)

Content de voir que tu fais de belles rencontres l’ami. Profite bien.

Écrit par Silphi, il y a 6 ans Répondre

Tu me donnes envie de retourner en Inde, enfoiré…

Écrit par Monsieur M, il y a 6 ans Répondre

Merci de nous faire vivre votre voyage. Les népalais sont très accueillants, même s’ils n’ont aucun moyen, comme vous l’avez constaté. Recevoir un « européen » est un honneur pour eux.

Écrit par Emmanuel JULIEN, il y a 6 ans Répondre

[…] sur mes traces, c’était immanquablement revoir la famille de Santos, retourner à Nagarkot et pourquoi pas me refaire les dures montés du treck d’Helambou (cette […]

Écrit par Et si je repartais pour 4, 5 ou 6 jours ? | Avatar, voyage au Népal, il y a 6 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *