Remi Chapeaublanc | Photographer

Humeurs

J’ai joué à saute moutons

La règle est très simple :

1/ Tu accompagnes le père avec du produit anti-puces et de l’eau. Il fera le bon mélange, ne t’en préoccupe pas.

Saute mouton 1

2/ Tu repères les béliers et brebis avec la bonne entaille dans l’oreille. Attention, une mauvaise entaille et tu passes ton tour !

Saute mouton 2

3/ Tu attrapes ton mouton comme tu peux. Laine, cornes, pattes… tous les coups sont permis.

Saute mouton 3

4/ Tu ramènes ton trophée au père, pour qu’il lui applique la lotion préparée à l’étape 1.

Saute mouton 4

Règle facultative : Pour les débutants, il est autorisé de s’y prendre à 2 pour ramener un gros bélier, la moitié des points sera attribuée à chaque joueur.

PS : J’ai mangé la terre à trois reprises… un bélier c’est comme SEGA, c’est plus fort que moi.

Ces petits détails… de la maison Kazakh

Ces petits détails de la maison Kazakh

Ces petits détails de la maison Kazakh 2

Ces petits détails de la maison Kazakh 3

Ces petits détails de la maison Kazakh 4

For my friend, Ruben Brulat

Ruben, c’est à la fois un très bon ami et un excellent photographe, que je respecte beaucoup artistiquement parlant.

Si vous trouvez que mon projet est un peu dingue, je vous conseille alors de jeter un coup d’oeil sur ses aventures !

For my friend Ruben Brulat

J’avais déjà commencé à faire des hommages « For my friend » . Cette année je fais celui-ci, que vous trouverez ici en haute résolution.

L’année dernière lorsque j’étais dans le Teraï au Népal lui était à Ushuaia en Argentine. Cette année ça a donné ça :

– DUDE !!!!
– HEY ! T’es où mec ?
– Bukhara, Uzbekistan !
– Astana, Kazakhstan !

Pendant que je me balade en Mongolie, lui tente de rejoindre Pékin à pied. Et si on rentrait ensemble par le transsibérien ?

Résumé Twitter de la semaine 2011-11-28

  • Rhaaaaaaa ! Ce que ça m’énerve de ne pas trouver l’ambiance musicale que je veux, dans mes… 3748 mp3 ! #
  • LE BONHEUR D’UNE DOUCHE !!! Après avoir passé une semaine à se laver qu’uniquement le visage… Et ne faites pas les dégoûtés ! #-15°C #

Storytelling

Rubrique empruntée à notre très chère Eleonore Bridge sur Lense, le principe est très simple : laissez votre imagination raconter l’histoire qui se cache derrière cette photo et proposez lui un titre !

Pour ne pas vous influencer et laisser libre court à vos idées, je ne donnerais l’histoire de cette photo que dans une semaine, quand j’aurais pris le temps de savourer toutes vos propositions…

Storytelling, quelle sera votre histoire ?

Ces petits matins… de la maison Kazakh

Il est encore trop tôt, la lumière du soleil n’a même pas illuminé ces minuscules fenêtres, plantés au milieu de ce gros mur de terre. J’entrouvre à peine les yeux, blottis dans mon duvet de montagne encore chaud, que là mère de famille réanime déjà le feu dans le poêle.

Ce poêle planté au milieu de la pièce est comme le coeur de cette maison. On y insère toute la journée l’unique combustible que l’on trouve ici : les bouses de yak séchées, de l’année dernière. Ce poêle aux aires mystique permet à cette maison d’être un lieu de vie. Alors que dehors, le froid glacial a profité de la nuit pour gagner du terrain, formant à la base des petites fenêtres – à l’intérieur de la maison – un bon centimètre de glace.

Ces petites fenêtres, au nombre de 4 pour toute la maison, je les aime bien. Elles apportent de la lumière, mais surtout, elles me donnent tous les matins un nouveau dessin abstrait à contempler.

Ces petits matins de la maison kazakh

Pendant que Hundiz – la plus jeune de la famille – crie, hurle et joue à mettre ses mains sur les vitres givrés pour y laisser la trace de sa main, je songe doucement à m’extirper de mon duvet, bien trop chaud pour en sortir tout de suite.

C’est un de ces matins, comme tous les autres ici, où rien ne vous oblige à sortir « maintenant » de la douceur de la nuit, 10 minutes de plus ne feront de mal à personne. Voyant toute la famille déjà debout, je me force à ouvrir la fermeture éclaire, qui laissera inévitablement rentrer ce petit frisson saisissant. Pas si mauvais que ça le petit frisson, car c’est lui qui m’oblige à m’habiller des quelques couches de vêtements qui ne quitteront pas ma peau de la journée.

Je me lève et rejoins tout le monde autour de la table familiale, pour y boire un thé au lait brûlant et manger de petits cailloux.

On mange des petits cailloux

Ça, c’est ce qu’ils appellent du fromage. Moi j’appelle ça des petits cailloux. Ça a la couleur d’un silex, ça a la forme d’un silex, ça a la solidité d’un silex, seul peut être le goût diffère ? Je me pose cette question car sincèrement je n’ai jamais goûté de silex.

Ce fromage est tellement dur, que même eux le laissent tremper dans leur thé pour réussir à y grignoter de petits morceaux.

Je me console avec leurs petits morceaux de pain fris, sur lesquels je mets un peu de beurre de yak. Ce que j’aime avec le beurre maison, c’est que dans chaque famille il a un gout différent, celui-ci est très légèrement salé avec une pointe d’acidité.

On sort les moutons

On termine de s’habiller, j’enfile mes 2 ou 3 paires de gant puis l’indispensable bonnet ou chapeau de fourrure. Le soleil est levé, il est 8h37, l’heure parfaite pour aller sortir les moutons, pendant que la mère – comme tous les matins – trait les yak devant la maison.

Elle m’a dragué toute la semaine

Evidemment, lorsque je rentre de croisade promenade et que ça un petit moment que je ne me suis pas connecté, je ne sais jamais par quoi commencer… tellement j’aurais de choses à vous raconter. Vidéos, textes, photos et sensations… tout est bien là avec moi. Mais vous n’en aurez qu’une toute petite partie ! Avare comme je suis, je garde tout le reste – amoureusement – pour moi. Sans rancune ?

En tout cas je voulais commencer avec un post assez léger, sur ces visages mongoles qui me transcendent.

Elle m'a dragué toute la semaine

Elle s’appelle Hundiz, elle a 3 ans, et ne vous fiez surtout pas à son visage d’ange : c’est un sacré petit démon !

Elle m'a dragué toute la semaine #2

Etant donné que je n’avais pas de bague à lui offrir, je lui ai soigné son « bobo » au doigt avec un peu de Biseptine et mon plus joli pansement. On va dire que c’est tout comme, non ?

I’m back

Vous me laissez un petite demi-journée ? Je vais garer mon cheval et mes moutons, ensuite je suis à vous.

Résumé Twitter de la semaine 2011-11-21

  • Facebook me dit qu’il a 46% de femmes et 47% d’hommes qui suivent mes aventures. Il y a donc 7% de mes lecteurs qui sont des loutres ? #
  • Quand j’ai accès à internet (et du temps) mes petits plaisir sont http://t.co/MJU13w1O & http://t.co/I1PDpnst & http://t.co/3zQYsgOS #
  • j’ai LOLé RT @ggete Dans les aventuriers, y’a ceux qui se font sponsoriser pour faire des DVD qu’ils envoient pas. Et y’a @Ulan_Bastsaaard #
  • [SONDAGE] Qu’est ce que vous préférez sur le blog ?
    http://t.co/v7cN9AKP
    Textes, Photos, Vidéos ? #
  • Bon OK, j’avoue, maintenant je regarde cette vidéo en boucle… http://t.co/K8aMewDX #want #WhiteHatTeam #
  • Everything will be okay in the end. If it’s not okay, it’s not the end. #
  • Si je devais peindre la Mongolie, je le ferais de bleu et d’ocre uniquement. #
  • Encore un article sur mon intervention à Astana… écris en Russe :)
    http://t.co/pCv63Qn7
    Mais cette fois je m’appelle Rémy Shapoblana o/ #
  • Qui monte une Team avec moi ? http://t.co/7ogXoE0r Je suis sérieux. #
  • Bref, je suis arrivé en Mongolie… #
  • Pour ceux qui lisent le russe ou qui aiment Google Translate : http://t.co/q1vBpmIQ #
  • WTF mesdemoiselles les Russes ? La mini jupe et les talons aiguilles par -15°C et avec 3cm de glace partout sur les trottoirs. Seriously ? #
  • Nouvelle citation préférée « Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine. Elle est mortelle » <3 <3 <3 #
  • L’heure est au deuil. Je viens de vendre Barbara à la Mafia Russe. #
  • On vient de m’envoyer ça en guise de soutient http://t.co/htMBZosH Il n’en fallait pas plus pour me redonner le sourire. Vous êtes AMOUR ! #

Point de doutes, juste quelques questionnements

À vrai dire les périodes de remise en question ça me connait, c’est un peu ma spécialité.

Je ne suis pas de ceux qui ne font qu’une seule chose, parfaitement maîtrisée, de toute leur vie. Je suis plutôt du genre à tout essayer, pour m’épanouir à chaque fois dans de nouveaux domaines, dans de nouvelles découvertes. Ce style de vie m’impose une remise en question perpétuelle, parfois usante pour mon entourage, mais tellement gratifiante sur le long terme.

Je suis comme ça, j’aime remettre en question, ne jamais rien considérer comme acquis et toujours se demander pourquoi.

Je suis arrivé en Mongolie et je me demande un peu ce que je vais faire de vous et moi ! De vous oui, car vous m’avez beaucoup aidé et soutenu en lisant jours après jours mes aventures, mais aujourd’hui un virage s’impose. La première partie du voyage s’achève, la découverte commence. Le blog va lui aussi probablement subir des changements.

Je vais bientôt partir en expéditions, à chaque fois pour plusieurs jours, voir plusieurs semaines, évidemment sans connexion internet. Je vais entamer la réalisation de mon travail ma passion : la mise en image de la découverte. Est-ce que je vous en distille quelques parties ? ou bien est-ce que je garde le tout amoureusement pour moi ?

J’ai aussi beaucoup d’histoires du voyage en retard. Est-ce que je vous programme quelques articles et autres portraits ? ou bien est-ce que je les garde secrètement pour moi ?

Vous avez été plusieurs à me suggérer de publier ce blog sur papier. Pourquoi pas, mais sous quelle forme ? avec qui ? est-ce que je garde ces histoires secrètes pour l’inédit ?

Mon travail photo lui-même va subir un tournant. Changement de matériel oblige, la série que je voulais rapporter en sera évidemment influencée. Toujours pas de NEX pour le moment alors que Sony m’a proposé de m’en renvoyer un. Pourquoi ne pas en tirer profit et utiliser cette nouvelle contrainte ? Artistiquement je creuse de nouvelles idées, affaire à suivre.

Voilà voilà, pour le moment beaucoup de questions, la Mongolie m’apportera surement pas mal de réponses. Pour le reste, je vais prendre le temps d’y réfléchir.

Le dernier Tsaatan