Rémi Chapeaublanc | Photographe

treck

[URGENT] Problème, à vous de décider !

Et oui, c’est bien un post en urgence, pour faire un appel aux votes !

Voici le problème :

Après la vallée de Katmandou, le lac de Pokara, puis la jungle de Bardia, il ne me restait plus que les gens rencontrés pendant mon treck des Annapurnas à retrouver. Le treck complet prend 12 jours à faire, mon avion de retour en France est dans 8 jours. Ce problème je le savais depuis un moment, et bien que déconseillé par mon médecin, je comptais prendre un avion d’altitude pour « raccourcir » le treck, et ainsi retrouver la majeure partie des gens vers le Tilicho Lake.

Le véritable problème est que 1/ l’unique compagne aérienne qui désert l’aéroport de Humde (3700m) n’a pas assez de personnes pour réaliser de vol minimum avant 2 semaines, que 2/ il me faudrait minimum 7 jours pour y monter à pied, que 3/ les vols en hélicoptères coûtent 1500$ l’heure.

AVIS DE RECHERCHE

AVIS DE RECHERCHE

Que faire ?

Option 1 : Laisser les tirages à une agence de treck, qui les emportera avec eux à leur prochaine expédition au Tilicho Lake, sans aucune garantie du résultat.

Option 2 : Réaliser avec mon père, des installations dans la nature avec les tirages, pour « exposer » ici les 6 tirages restants.

Option 3 : Diffuser le message un maximum, pour que les amis de nos amis qui eux partirons au Népal (et voulant faire le magnifique treck des Annapurnas) finissent la mission à ma place, photos à l’appuis.

A moins que vous ayez d’autres idées ? En tout cas, ce sera avec vos votes que se décidera la suite de ce périple !

Prise de décision demain matin, heure népalaise, soit 5h du mat heure française (15/02/2011).
Partagez l’info à votre convenance !

Je comptais découvrir le Mustang à cheval

Sauf que j’ai pris une douche froide en apprenant que le premis de treck pour la région du Mustang, était de 500$ par personne, avec un minimum de 2 permis achetés.

Il me faudrait donc débourser plus que mon billet d’avion rien que pour avoir le droit d’accéder à cette région. J’avais pourtant repris les cours d’équitation avant de partir… mais non merci.