Remi Chapeaublanc | Photographer

Dionysos

Dans la mythologie grecque, Dionysos (en grec ancien ?????s?? / Di?nysos ou ?????s?? / Diónysos) est le dieu des jonctions des opposés et des ambiguïtés. Il est le fils de Zeus et de la mortelle Sémélé.

Dionysos est avant tout un dieu de la végétation arborescente et de tous les sucs vitaux (sève, urine, sperme, lait, sang), comme en témoignent ses épiclèses de F????? / Phloios (« esprit de l’écorce ») ou encore de S???t?? / Sukítês (« protecteur des figuiers »). Il se spécialise ensuite dans la vigne, qu’il est censé avoir donnée aux hommes, ainsi que dans l’ivresse et la transe mystique. Ses attributs incluent tout ce qui touche à la fermentation, aux cycles de régénération. Il est fils de Sémélé, avatar de la déesse phrygienne de la terre, amant d’Ariane, déesse minoenne de la végétation, et le compagnon des nymphes et des satyres. Il est également fréquemment associé au bouc et au taureau, animaux jugés particulièrement prolifiques.

Il est surtout le père de la comédie et de la tragédie (du grec t????? / trágos, « bouc »). C’étaient au départ des sortes d’« illustrations » du culte, qui se donnaient au théâtre grec au cours des Dionysies, en présence de ses prêtres (comme les mystères que l’on jouait au Moyen Âge sur les parvis des cathédrales). Elles avaient une forme littéraire scandée particulière, le dithyrambe. Les chants et musiques dionysiaques font appel aux percussions et aux flûtes. Ils sont dissonnants, syncopés, provoquent la surprise et parfois l’effroi. En ce sens, il est l’antithèse d’Apollon, qui patronne l’art lyrique et l’harmonie. D’ailleurs les flûtistes (aulètes) étaient perçus comme des bateleurs et non des musiciens, car l’usage de l’instrument déformait leur bouche, ce qui heurtait l’esthétique grecque et donnait lieu à des plaisanteries.

Dionysos

3 commentaires

Photo très intrigante, vraiment mystérieuse. Excellent éclairage et ce sont des incrustations que l’on voit ?

Écrit par zac, il y a 9 ans Répondre

Moi j’aime bien ce genre de photo intrigante … j’aime d’ailleurs toute la série de ces photos faites une nuit à Besanon (il me semble) avec ce cher Thomas

Écrit par P'tite Nélodie, il y a 9 ans Répondre

Content de te voir de retour mon petit crapo et surtout avec une telle fréquence. J’aimerais pouvoir en faire autant. Bon courage pour tout en espérant que tu perdures…

Écrit par popeye, il y a 9 ans Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *